Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 9 décembre 2016 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Forum
publicite

DJ Profession & Carrière 2013
Pourquoi s'inscrire à la newsletter ? Inscription à la news letter
NL2006
Inscription Désinscription
  Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion
Divers (Forum fermé Forum fermé)
 Forum : Lumière : Divers
Icône des Message Sujet: Historique de la gestion de la lumière Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
djsid
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 30 Mai 2006
Pays: Switzerland
Statut actuel: Inactif
Messages: 295
Citer djsid Réponsebullet Sujet: Historique de la gestion de la lumière
    Envoyé : 08 Octobre 2007 à 12:45

Bonjour tout le monde,

toujours dans le but de mon mémoire je vous demande des infos à ceux qui en ont.
 
Pourriez vous me faire un petit historique des divers moyens de gérer le light depuis les années 70 à aujourd'hui, actuellement s'est le DMX je sais pas si actuellement il y a d'autre système?
 
Merci d'avance
Dj Sid
www.discodevil.ch
IP IP Noté
hazure
Membre trés actif
Membre trés actif
Image

Depuis le: 09 Mai 2006
Statut actuel: Inactif
Messages: 4006
Citer hazure Réponsebullet Envoyé : 08 Octobre 2007 à 13:17
A l'époque il n'existait que les chenillards et modulateurs pour commander les effets lumières qui n'étaient d'ailleurs que les lampes , floods ou spots , qui s'allumaient et s'éteignaient dans un ordre bien défini ou aux sons de la musique 
Sinon les changements de couleurs se faisaient grasse à un disque de couleurs différentes entrainé par un moteur régulé en 220 volts ou même à pile , c'est un système que l'on trouve  toujours de nos jours et que tout le monde connait bien ,  (PAR 36) pour éclairer les boules à facettes .
N'accuse pas le puits d'être trop profond, quand c'est la corde qui est trop courte
L'expérience est une lanterne attachée dans le dos, qui n'éclaire que le chemin parcouru.
IP IP Noté
djmap
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 24 Mai 2005
Statut actuel: Inactif
Messages: 813
Citer djmap Réponsebullet Envoyé : 09 Octobre 2007 à 06:48
sa c'est une chose pour ce qui est du control
avant le dmx mais qui existe toujours la commande 0-10V avec des fiche mini din  après le dmx 512 qui n'est pas plus qu'un protocole de dialogue  et existe un nouveau signal un dmx en meiux mais je ne me rapel pas son nom mais d'autre le feron a ma place
 
pour ce qui est du dmx conectique XLR 3ou 5 broches
 
voila j'ai dit un peu ce que je sais au reveil !!
IP IP Noté
SVP59
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 08 Octobre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 95
Citer SVP59 Réponsebullet Envoyé : 09 Octobre 2007 à 08:48
Salut,
Dans la première moitié du siècle dernier, les consoles étaient équipées de gros rhéostats de puissance et l'opérateur, tel un conducteur de tramway, faisait varier la puissance de ces lampes en tournant ses manettes de rhéostat.
Au cours de la deuxième moitié du siècle dernier et avec l'avénement du semi-conducteur (transistor, thyristor, triac) la partie commande a été séparée de la partie puissance et on a utilisé divers protocoles de transmissions (la liste n'est pas exhaustive, il s'agit seulement des plus courants).
Les protocoles parrallèles (1 fil = 1 fonction ou 1 ordre) :
Le 0-10V commande en tension (RVE, ADB, GALATEC, etc...).
Le 0-10V commande en courant (principalement les anglais...).
Les protocoles series analogiques (toutes les infos sont à la queue leu leu sur un fil ou sur une paire).
l'AMX192, il y a 192 informations qui véhiculent sur un fil, chaque info est traitée en niveau de tension et on utilise un fil supplémentaire pour véhiculer un signal de synchronisation (AVAB, ADB, etc...).
Les protocoles séries numériques (toutes les infos sont à la queue leu leu sur un fil ou une paire).
Le plus connu est le DMX 512, il y a 512 informations qui véhiculent sur un fil, chaque info est traité en numérique et on utilise un fil supplémentaire pour symétriser le signal et s'affranchir des parasites (normalement).
 
Il y a pleins d'autres protocoles anciens ou nouveaux (RS485, RS232, etc...) certains viennent de l'industrie, d'autres ont été développés spécifiquement par une marque pour un besoin précis. 
L'expérience c'est comme la surdité, ça vient en pratiquant
IP IP Noté
aoudin
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 17 Mai 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 524
Citer aoudin Réponsebullet Envoyé : 23 Octobre 2007 à 02:02
1981:protocole vari-lite pour les serie 100 200 et 300(avec retour d'information sur l'etat de la machine)Les memoires etaient dans les projecteurs et non dans la console.

1981:protocole Caméléon téléscan (une sorte de 0/10volts)

Aussi,protocole LSD pour les ICON spot et ICON wash
arthur oudin
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau Sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux Sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum



Cette page a été affichée en 0,141 secondes.

pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.