Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 6 décembre 2016 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Forum
publicite

DJ Profession & Carrière 2013
Pourquoi s'inscrire à la newsletter ? Inscription à la news letter
NL2006
Inscription Désinscription
  Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion
Divers (Forum fermé Forum fermé)
 Forum : Audio - Débutants : Divers
Icône des Message Sujet: Diminuer la puissance Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
takenosystem
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 21 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 8
Citer takenosystem Réponsebullet Sujet: Diminuer la puissance
    Envoyé : 21 Septembre 2007 à 10:33
salut,
quelqu'un pourrais me rappeler comment diminuer précisement la puissance de mon ampli, j'ai un crown xls 202 200W/8ohm pour alimenter 2 moteur B&C 110W/8.... si je met le volume a la moitié, est ce que j'aurais 100W/8 en sortie de mon ampli..?
il ne me semble pas c'est pour ça que je fais appel a vous......Big%20smilemerci
IP IP Noté
THT ex
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 17 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 46
Citer THT ex Réponsebullet Envoyé : 21 Septembre 2007 à 13:52
exacte, ce n'est pas ca.
les potentiometres de ton ampli ( commes tous les amplis d'ailleurs) ont une courbe de réponse logarithmique (courbe B) pour essayer de te donner une réponse linéaire à l'oreille. Sur un ampli de 200W, potar à moitié, tu dois avoir quelque chose comme 10 ou 20 W guère plus.
Je vais réfléchir pour savoir comment faire !!!Question
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 22 Septembre 2007 à 16:48
Il n'y a aucun moyen de réduire la puissance à exactement 110W car ça dépend de beaucoup de facteurs:

-la position des boutons de réglage sur les amplis, bien sûr,

-le volume envoyé par la table de mixage, qui dépend de:

-la position du fader général,

-la position de fader de chaque voie de console,

-le réglage de gain de chaque voie de console,

-le niveau de signal envoyé par les sources.

Bref, tu ne peux jamais savoir quel est le gréglage qui va te donner une puissance donnée.

Par ailleurs, l'oreille ayant une réponse logarythmique, il y a très peu de différence à l'écoute entre une puissance de 200W et de 110W.

Ensuite il faut savoir si lespûissances déclarées pour les HP sont RMS ou Programme, car la puissance Programme faint en général le double de la puissnce RMS, à condition que ça ne dure pas longtemps.

En effet, tous les HP craignent non pas la puissance instantannée qu'on leur envoir, mais l'échauffement de leur bobine mobile qui dépend de la puissance moyenne envoyée sur une période de temps d'environ 5 minutes.

On peut donc leur envoyer une puissance instantannée 2 à 3 fois plus forte que leur puissance RMS sans aucun risque.

En revanche, la puissance indiquée pour un ampli correspond à sa puissance maximum.
Comme le niveau du signal musical varie sans arrêt, l'ampli va écréter sur un signal plus fort que sa puissance maxi, mais fonctionnera tout le reste de sa vie à une puissance moyenne nettement plus basse.


Hélas, même avec un ampli de la même puissance que le HP ou même moins fort, tu risques tout aussi bien de griller le HP si tu envoies trop fort avec beaucoup de distorsion.

En effet, un ampli qui sature fabrique des harmonique de fréquences élevées qui surchargent rapidement ton moteur et le font griller beaucoup plus sûrement qu'un ampli un peu trop puissant.

Conclusion:
Vas-y avec prudence, et tu ne risqueras rien.
IP IP Noté
takenosystem
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 21 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 8
Citer takenosystem Réponsebullet Envoyé : 12 Octobre 2007 à 16:09
merci pour vos reponses......
IP IP Noté
THT ex
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 17 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 46
Citer THT ex Réponsebullet Envoyé : 12 Octobre 2007 à 17:46
D'accord avec à chaud, la solution serait d'etre raisonnable quand à l'utilisation du potar de volume....
IP IP Noté
SVP59
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 08 Octobre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 95
Citer SVP59 Réponsebullet Envoyé : 12 Octobre 2007 à 21:36
Message posté par takenosystem

salut,
quelqu'un pourrais me rappeler comment diminuer précisement la puissance de mon ampli, j'ai un crown xls 202 200W/8ohm pour alimenter 2 moteur B&C 110W/8.... si je met le volume a la moitié, est ce que j'aurais 100W/8 en sortie de mon ampli..?
il ne me semble pas c'est pour ça que je fais appel a vous......Big%20smilemerci
Je suppose que lorsque tu parles de moteur B&C, tu parles de moteur de compression d'aigus. Si c'est le cas, ce n'est pas un problème que d'utiliser ton ampli de 200W à condition d'utiliser un filtre actif correctement réglé.
Ce qui tue en général un moteur de compression ce ne sont pas des pointes de modulation mais plutôt la saturation, l'écrêtage ou le larsen.
De plus, entre 110W et 200W, il y a à peine 3 dB d'écart et n'importe quel haut-parleur, dans des conditions normales peut supporter des crêtes de +6dB...
 
Sauf à utiliser un limiteur ou un écreteur, il n'existe pas de moyen pour limiter la puissance d'un ampli.
La raison en est simple, tous les amplis ont un gain fixe. Dans le cas d'un crown c'est en général 26dB et dans tous les cas, le potentiomètre de volume n'est qu'un atténuateur réglable.
 
Exemple : on va supposer que ton ampli soit à pleine puissance lorsque son volume est à fond et que le signal fourni par la table de mixage est de 1 volt.
Si tu règles le bouton de volume de l'ampli pour atténuer de moitié le signal fourni par la table de mixage, tu auras 0,5V à l'entrée de l'ampli lorsque la table fournira 1V mais tu auras aussi 1V à l'entrée de l'ampli lorsque tu fourniras 2V avec la table et donc... ton ampli sera à nouveau à pleine puissance...
 
L'expérience c'est comme la surdité, ça vient en pratiquant
IP IP Noté
THT ex
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 17 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 46
Citer THT ex Réponsebullet Envoyé : 12 Octobre 2007 à 22:04
Ceci n'est pas tout à fait exact. Un potar de volume n'est pas forcément positionné comme un atténuateur du signal d'entrée. Très souvent il est en contre réaction sur l'étage ampli de tension (avant les push pull d'ampli de courant d'étage final) et agit directement sur le gain en tension de l'ampli.
IP IP Noté
SVP59
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 08 Octobre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 95
Citer SVP59 Réponsebullet Envoyé : 12 Octobre 2007 à 23:06
Message posté par THT ex

Ceci n'est pas tout à fait exact. Un potar de volume n'est pas forcément positionné comme un atténuateur du signal d'entrée. Très souvent il est en contre réaction sur l'étage ampli de tension (avant les push pull d'ampli de courant d'étage final) et agit directement sur le gain en tension de l'ampli.
Tiens, j'avais pas prévu cette remarque là!
 
Vrai : Sur beaucoup d'amplis de qualité, le concepteur a ajouté un étage d'entrée supplémentaire (en amont de l'ampli de tension) dont le gain, variable, est réglé par un potentimètre monté en résistance variable. Cet artifice permet de régler le volume sans faire varier l'impédance d'entrée de l'ampli. Ainsi, il n'y a pas de variation de la bande passante en fonction de la position du potentiomètre de volume.
 
Faux : l'ampli en tension sur un ampli de puissance a un gain fixe, justement parce que la contre réaction (donc la bande passante, donc la stabilité, donc l'équilibre du montage) dépend du gain...
  
L'expérience c'est comme la surdité, ça vient en pratiquant
IP IP Noté
THT ex
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 17 Septembre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 46
Citer THT ex Réponsebullet Envoyé : 13 Octobre 2007 à 12:13
oui, tu as raison c'est souvent un étage intermédiaire entre l'étage d'entrée (ampli différentiel) pour adaptation d'impédance et l'étage d'ampli  en tension.
J'avais pris un raccourci.
 
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 14 Octobre 2007 à 00:31
Pas d'accord:

Dans tous les schémas d'amplis que j'ai vu, il y a d'abord un circuit intégré qui désymétrise le signal symétrique sur la XLR d'entrée, puis un simple potentiomètre de niveau pour réduire le signal, puis l'ampli de puissance proprement dit avec ses drivers qui servent de préampli.
IP IP Noté
SVP59
Membre novice
Membre novice
Image

Depuis le: 08 Octobre 2007
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 95
Citer SVP59 Réponsebullet Envoyé : 14 Octobre 2007 à 08:10
Salut à chaud,
Oui mais il y a ceux que tu as vu et les autres.
De même, si on veut parler d'électronique, il faudrait que l'on soit d'abord d'accord sur les termes utilisés. A défaut on va poster pour rien parce que l'on va pas se comprendre et ceux qui vont nous lire non plus.
 
Au cas général et pour faire un synoptique à minima :
Un ampli est composé d'un étage d'entrée ou au minimum on trouve un réglage de volume et ce réglage de volume peut être un simple potentiomètre ou un artifice électronique.
Cet étage d'entrée peut être agrémenté d'un circuit désymétriseur qui va se trouver avant le réglage de volume et d'autres circuits qui eux vont se trouver après le réglage de volume. Exemples à la louche : filtre passe haut, filtre passe bas, limiteur, sensibilité de l'ampli, filtre actif, etc.
Après cet étage d'entrée, il y a l'étage d'ampli en tension qui comme je l'ai déjà écrit à un gain fixe. Le rôle de cet étage est d'amplifier en tension le signal d'entrée afin d'obtenir en grandeur, le signal de sortie.
A la sortie de cet étage ampli en tension, il y a l'étage d'ampli en courant qui a pour rôle d'amplifier le courant et de diminuer l'impédance de sortie de l'ampli. A l'entrée de cet ampli en courant il y a les drivers qui ont pour rôle de fournir un courant suffisant à l'attaque des bases des transistors de puissance (transistors de sortie).
Donc et entre autres, on oublie le mot préampli dans un ampli car il n'y en a pas (un préampli travaille uniquement en tension et les drivers travaillent en courant).
De même, pour simplifier, on oublie dans ce synoptique simplifié d'ampli de puissance, le circuit de contre-réaction et les circuits de protection.
 
L'expérience c'est comme la surdité, ça vient en pratiquant
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau Sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux Sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum



Cette page a été affichée en 0,125 secondes.

pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.