Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 8 décembre 2016 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Forum
publicite

DJ Profession & Carrière 2013
Pourquoi s'inscrire à la newsletter ? Inscription à la news letter
NL2006
Inscription Désinscription
  Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion
Divers (Forum fermé Forum fermé)
 Forum : Lumière : Divers
Icône des Message Sujet: Certains ballasts interdits à la vente Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
aoudin
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 17 Mai 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 524
Citer aoudin Réponsebullet Sujet: Certains ballasts interdits à la vente
    Envoyé : 22 Novembre 2005 à 23:14
jE VIENS DE LIRE CECI SUR LE NET:


Saviez-vous qu’à compter du 21.11.2005
certains ballasts conventionnels ne pourront plus être mis en vente suite à une directive européenne ?

Saviez-vous qu’au jour d’aujourd’hui,
il existe déjà des solutions de remplacement qui consistent à utiliser des luminaires équipés de ballasts électroniques, les rendant ainsi pratiques, sûrs et rentables du point de vue énergétique ?

Les conséquences de la directive européenne:

Au coeur de toutes les discussions environnementales
Le dioxyde de carbone (CO2), qui résulte notamment de la production d’énergie par la combustion d’agents fossiles (combustibles et carburants notamment), est au centre de l’ensemble des débats sur les effets de serre. Les experts en environnement s’accordent aujourd’hui sur le fait qu’une augmentation supplémentaire de la teneur en CO2 dans l’atmosphère intensifierait le réchauffement global de la planète. De vastes mesures doivent rapidement être prises, au niveau mondial, afin d’éviter les changements climatiques que l’on redoute ou même une catastrophe naturelle lourde de conséquences. Etant donné que dans les pays industrialisés l’éclairage représente environ 15 % de la consommation d’énergie globale, un énorme potentiel d’économie d’énergie est envisageable avec les tubes fluorescents et les lampes fluocompactes.


La directive européenne 2000/55/EC en vigueur
Elle résulte de la volonté d’adopter des systèmes d’éclairages efficaces du point de vue énergétique. La directive prévoit, pour les couples tubes fluorescents/ballasts, sept catégories différentes d’efficacité énergétique selon la consommation électrique. Les ballasts conventionnels, de performance énergétique C ainsi que les luminaires qui en sont équipés, ne pourront plus être mis en circulation au sein de l’union européenne à compter du 21.11.2005 – et ceci à juste titre : un tube fluorescent de 18 W, avec un ballast conventionnel de performance énergétique C, fonctionne à une puissance totale pouvant aller jusqu’à 28 W. La solution de remplacement électronique d’OSRAM fait fonctionner la même lampe avec une puissance de 19 W. Ceci revient à une économie d’énergie de plus de 30 %. Les ballasts électroniques équipés de variateur de lumière, avec régulation de l’éclairage naturel et détecteur de présence, permettent une économie d’énergie jusqu’à 80 %. Cette directive réduira à l’avenir, de manière significative, la consommation d’énergie des luminaires

Des solutions de remplacement s’imposent
Les ballasts conventionnels dits à faibles pertes sont une solution à court terme car ils fonctionnent selon le même principe que les ballasts conventionnels et n’offrent donc pas la totalité des avantages d’une alimentation électronique. En revanche, l’application logique de la directive européenne 2000/55/CE passe par l’utilisation de ballasts électroniques. OSRAM dispose de la gamme des ballasts électroniques QUICKTRONIC®, qui, par rapport aux ballasts conventionnels faibles pertes et aux ballasts conventionnels traditionnels offrent les avantages suivants :
• Economie d’énergie + frais d’entretien moindres dûs à une durée de vie de la lampe plus longue (jusqu’à 50 % pour les lampes LUMILUX® T8) = fort rendement et amortissement rapide de l’investissement
• Allumage immédiat sans clignotement
• Lumière constante, sans scintillement
• Amélioration du rendement de la lampe
• Coupures automatiques des lampes défectueuses ou en fin de durée de vie
• Ré-allumage automatique après un changement de lampe sans reset
• Possibilité de variation de la lumière (ballasts électroniques dimmables)
• Conformes à toutes les normes en vigueur

Pour en savoir plus: www.osram.fr



Edité par aoudin
arthur oudin
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 24 Novembre 2005 à 10:34

ce qu on oublie de dire:

ancien ballast, simple transfo, quasi indestructible

- nouveau ballast electronique, durée de vie limitée (alim a découpage donc je donne un an avant que ça grille)

 - pollution de l environnement avec les composants, déja s ils sont ROHS (sans plomb) c est déja mieux...

cout plus important....

alors à voir........vaut mieux un nouveau ballast ou arreter d abattre des arbres pour que la foret reconvertisse le CO2 en oxygene? ^ ^



Edité par Genesis
IP IP Noté
tocsin
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 11 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 54
Citer tocsin Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 18:35
avant de balancer des textes de ce genre qui pourraient faire peur à ceux qui ont des connaissances moindre dans le domaine en question (bas oui personne ne sait tout !), essaye de les lire completement...et de les expliquer un peu...parceque cela prete vraiment à confusion ton post.

En,effet, nous ne sommes pas du tout concerné par ce decret car on parle ici de ballast pour néons et non pas pour lampe à décharge. Evidement les ballast magnétique de lampe à décharge ne seront jamais interdit : ils alimentent les ampoules ayant un rendement parmi les plus élevés. donc au niveau économie d'énergie c'est déja le must !


IP IP Noté
aoudin
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 17 Mai 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 524
Citer aoudin Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 19:05
Nul n'est sancé ignorer la loi,c'est un decret et tu es libre ou non de le lire,Ce decret est sur le site de ziogiorgio

http://www.zioshow.info/viewnews.php?id=6694

Et je t'aprendrais que les neons ca concerne aussi le spectacle vu que c'est tres utilisé en opera et television,il on la propriete de ne pas descendre en temperature de couleur lorsque on les dim.
arthur oudin
IP IP Noté
armano
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 11 Mars 2005
Statut actuel: Inactif
Messages: 31
Citer armano Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 19:09
il t a cassé !  aller va pleurer !
Avo c'est bo on dirait du veau !!! h ein jomo ?!!
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 21:10

oui mais toscin parle des lampes genre sodium, bien que par définirion un néon est une lampe  à décharge au sens propre du terme :)

perso je vois pas ou ces lampes au sodium/mercure etc sont utilisée dans le spectacle, le xenon oui mais les autres....



Edité par Genesis
IP IP Noté
tocsin
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 11 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 54
Citer tocsin Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 21:12
Bon on va pas chercher à faire la guerre à celui qui a raison... Qui a dit "Si" ??

bref, juste pour dire que la plupart du temps, les amorceurs des néons de spectacle sont déja électronique ( eh oui sinon comment ferait on pour les faire flasher ? tu ne pourrais pas !) donc nous ne somme pas ou peu concernés...

et de toute façon c'est uniquement à l'achat que tu ne verras plus de ballast magnétique pr néon, imagine si ils obligeaient toutes les entreprises, les lieux publique etc.. à changer leur amorceurs... ils feraient fortune OSRAM and co. ...
++
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 21:18
Message posté par Genesis

oui mais tocsin parle des lampes genre sodium, bien que par définirion un néon est une lampe  à décharge au sens propre du terme :)

perso je vois pas ou ces lampes au sodium/mercure etc sont utilisée dans le spectacle, le xenon oui mais les autres....

IP IP Noté
lepat
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 05 Juin 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 671
Citer lepat Réponsebullet Envoyé : 27 Novembre 2005 à 21:19
j'en rajoute une couche 
vous parlé neon, enseigne de magasin? ou de tube fluoressent qu'on trouve ds presque partout? garage ect...

@+
PA
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 28 Novembre 2005 à 12:19

les néons d enseignes de magasins fonctionnent comme des CCFL (Cold Cathod Fluorescent Lamp), ils n'ont pas de préchauffage des cathodes et fonctionnent en haute fréquence.

leurs ballasts sont déja electroniques je pense....

IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 15 Décembre 2005 à 23:59
Arrêtez d'appeler néon les vulgaires tubes fluorescents que l'on trouve partout, en particulier dans les grandes surfaces.

Aoudin, ce que tu nous a fait lire se rapporte au mauvais rendement non des ballasts mais des amorceurs (généralement appelés starters) classiques.

Ça n'a rien avoir avec les ballasts des lampes à décharge ou à arc genre HTI MSD ou de nos poursuites, lyres ou scaneers, etc.
Les ballasts électroniques ont d'autres avantages (légèreté, facilité de régulation...) mais n'ont pas en soi une rendement meilleur que les bons gros lourdaux magnétiques.
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 02 Février 2006 à 11:00

détrompe toi!!

le bon lourdau magnétique a un moins bon rendement et se débarrasse de cette perte en chaleur! s il avait un excellent rendement il ne chaufferait pas...

 

c est simple, un tube fluorescend ionisé se comporte comme une diode zéner de 70v donc le ballast sers a limiter le courant circulant dans le tube, à partir du 230v donc le ballast dissipe (230-70v) * i tube en pure chaleur!

en fait il se comporte comme une résistance, on sait que l impédance d une bobine est L*w*i (L omega i) ou oméga est 2 pi f et f valant 50Hz



Edité par Genesis
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 02 Février 2006 à 15:08
Merci Genesis pour ta correction sur le mauvais rendement des ballasts magnétiques.

Cependant ton calcul n'est pas exact (euphémisme pour dire qu'il est faux).

Le calcul serait juste s'il s'agissait d'une résistance pure.
Or il s'agit d'une self qui freine le passage du courant par son impédance et non par sa résistance.

Les pertes sont importantes lors de l'allumage car l'allumeur "starter" branché en série avec les filaments du tube à chacune de ses extrémités chauffe pour déformer un bilame qui fait papilloter le tube jusqu'à ce qu'il s'amorce: il court-circuite puis coupe le circuit. Lors des coupures, la self du ballast en série avec le tube fluo fait des surtensions qui dépassent le millier de volts nécessaire pour allumer le tube à froid.
L'allumage se produit quand les filaments sont suffisament chauds pour ioniser le gaz dans le tube, aidé par la surtension.

Ensuite une fois le tube allumé, les filaments et l'amorceur sont déconnectés, et le gaz dans le tube chauffe un peu et est plus facile à réallumer au rythme du secteur à 100 fois par seconde.

À partir de ce moment-là, les seules pertes proviennent du ballast comme pour les transfos:

1. des pertes "fer": les tôles magnétiques s'échauffent un peu car il se forme à l'intérieur des courants de Foucault parasites. C'est pour réduire ce phénomère qu'on limite leur épaisseur en utilisant des tôles fines isolées les unes des autres.

2. des pertes "cuivre" dues à la résistance électrique des spires de la bobine, nettement inférieure à l'impédance de la bobine.

Mais là on sort du sujet du forum.

Le problème soulevé par Aoudin touche principalement l'éclairage traditionnel des maisons, immeubles, grands magasins, usines et autres lieux.

À part quelques utilisations marginales en éclairage de scène, la mesure ne nous concerne pas.

De toutes façons, les tubes fluorescents dimmés sont en général d'un autre type ("allumage instantanné" sans amorceur) et fonctionnent souvent en haute fréquence avec commande par une électronique qui se charge de l'allumage à froid.
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 02 Février 2006 à 15:19

désolé mais à une fréquence fixe, une inductance à une impédance caractéristique! mais bien sur, le calcul varie en fonction du signal qui passe, si c est du carré ou autre mais pour la sinusoï du secteur, c est correct.

bien que le noyau magnétique joue un role dans le calcul puisque théoriquement la formule est pour une self "à air"

 tout comme un condensateur dont on utilise la réactance au 50Hz pour alimenter des leds ou des montages electroniques.... pour le reste on est d accord, y compris pour les courants de foucault qui se transforment par une perte sous forme calorique.



Edité par Genesis
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 02 Février 2006 à 15:37
Message posté par Genesis

détrompe toi!!
[...]
c est simple, un tube fluorescend ionisé se comporte comme une diode zéner de 70v donc le ballast sers a limiter le courant circulant dans le tube, à partir du 230v donc le ballast dissipe (230-70v) * i tube en pure chaleur!
en fait il se comporte comme une résistance, on sait que l impédance d une bobine est L*w*i (L omega i) ou oméga est 2 pi f et f valant 50Hz

J'accepte de ne pas râler sur l'analogie avec une diode zéner (en fait, il s'agirait plutôt de 2 zéners tête bêche).

Mais pas sur "le ballast dissipe (230-70v) * i tube en pure chaleur!" et "en fait il se comporte comme une résistance".

C'est faux !

Donc je persiste et je signe. C'est pour l'amour de la vérité, car il n'y a aucun enjeu et il n'y a pas lieu d'en faire un plat

En toute amitié...
IP IP Noté
Genesis
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 16 Mars 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 62
Citer Genesis Réponsebullet Envoyé : 02 Février 2006 à 15:53

de toute maniere c est une puissance réactive qu elle dissipe.

donc on va faire autrement

le neon limite sa tension à environ 70v ce qui nous donne une tension aux bornes du ballast de 170v efficaces.

avec un néon de 35w par exemple, le courant qui circulera sera donc de 500mA

donc le ballast va dissiper 170v*0.5=85watts que ce soit de maniere résistive, réactive, foucault ou autre

donc le rendement est tres faible...

mais bon, c est pareil, cela dépends du rendement du tube, le fait que ce soit du 50Hz, le starter n est pas un transformateur mais une bobine a noyau....bref, plein de parametres...

sinon on peut s'étendre sur le sujet du calcul de la puissance dissipée par une inductance sous signal périodique mais ce serait plus long....

 

ah oui....pas mal d infos ici:

http://www.schneider-electric.com/cahier_technique/fr/pdf/ct 205.pdf

 

preuve de la difficulté de calcul, d apres le document de schneider, le courant efficace pour un tube fluorescent de 36w est de 180mA...

et page 13, rendement ballast electromagnétique + tube fluo = 85%

de meme mais electronique, 93%



Edité par Genesis
IP IP Noté
fffaxafff
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 30 Août 2005
Pays: France
Statut actuel: Inactif
Messages: 11
Citer fffaxafff Réponsebullet Envoyé : 27 Février 2006 à 10:50
hormis tous ces détails supers pointus (un jour je comprendrais vraiment ), vous trouvez pas que ce serait certe plus rentable mais moins agréable d'etre écléré qu'au néon? c'est un peu fade, non?
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 27 Février 2006 à 12:15
Il y a quelques années, j'avais essayé des alumeurs électroniques OSRAM censés éviter les papillottements au démarrage des fluos.

Grosse merde: Ils n'allumaient que les tubes fluos neufs. Au bout d'1 mois, ils considéraient les tubes comme vieux et ne voulaient plus les allumer...
Il faillait alors remplacer les tubes.

Ces allumeurs ont vite fini à la poubelle.

Je ne recommencerai pas l'expérience avec OSRAM.
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau Sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux Sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum



Cette page a été affichée en 0,172 secondes.

pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.