Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 8 décembre 2016 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Forum
publicite

DJ Profession & Carrière 2013
Pourquoi s'inscrire à la newsletter ? Inscription à la news letter
NL2006
Inscription Désinscription
  Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion
Matériel et logiciel (Forum fermé Forum fermé)
 Forum : Audio - Débutants : Matériel et logiciel
Icône des Message Sujet: Amplis "bridgé et en cascade" Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
paganoni
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 03 Juin 2007
Statut actuel: Inactif
Messages: 8
Citer paganoni Réponsebullet Sujet: Amplis "bridgé et en cascade"
    Envoyé : 25 Juin 2007 à 00:52
Bonjour, j'ai intégré il y a quelques mois un groupe de rock qui dispose d'une sono hétéroclite et (presque) personne pour s'en servir et j'ai quelques questions :

- Est-ce qu'un ampli en mode bridgé délivre bien toute sa puissance sur un seul canal au lieu de deux ?

- Pourquoi les amplis de sono n'offrent ils pas la possibilité de se cascader à l'infini (en théorie bien sûr) - Sur les amplis instru il y a toujours une sortie lineout qui permet d'alimenter un autre ampli, et ainsi de suite. Sur les amplis sonos dont nous disposons ça n'est pas le cas ou alors j'ai rien compris...

- Quel est le bon ratio entre la puissance de l'ampli et celles des enceintes ? Exemple : est-ce qu'il vaut mieux un canal de 500w sur une enceinte de 1200w ou un canal de 600w sur une enceinte de 500w ?

- Qu'est ce qui compte le plus ? La qualité des amplis ou celles des enceintes ? (idéalement les deux je suppose mais bon...)

Merci
IP IP Noté
DJ-boris-59
Membre trés actif
Membre trés actif
Image

Depuis le: 09 Juillet 2005
Statut actuel: Inactif
Messages: 2634
Citer DJ-boris-59 Réponsebullet Envoyé : 25 Juin 2007 à 14:38
Hello

Oui en mode bridgé tu passes sur un seul canal au lieu de 2 (tu passes donc en mono). Petit inconveniant du Brigde : le temps de montée est moins bon.
Idéalement, il vaut mieux réserver le Brigde aux caissons de bass.

Pour la cascade des amplis, il suffit de cabler plusieurs départs de la table de mixage, ou mieux encore, utiliser un splitter (120 €) avec 2 entrées et 6 sorties.

Pour la qualité des amplis et enceintes, un bon ampli (privilégie le temps de montée pour avoir une bonne attaque notament sur les cuivres) me semble plus que nécessaire surtout en LIVE. Bien sûr si tu as des enceintes trop merdiques, c'est pas le top.

Si le groupe envisage de changer de matos, opte pour des enceintes amplifiées (RCF ou MACKIE). Tu auras un bon limiteur intégré, un XLR pour cascader vers une autre enceinte amplifiée et surtout moins de poinds et d'encombrements pour charger et surtout décharger

Concernant le bon ratio, il vaut mieux un canal de 600 W sur une enceinte de 500w mais attention à la casse (utilise un limiteur compresseur dans ce cas)

Tu fais quoi comme répertoire ? Quelle région ?
44 ans - DJ depuis 26 ans (Discothèque et SonoMobile)
Passionné de Macintosh
Lighteux pour un groupe de Soul Lillois www.maddoc.fr
http://www.priceminister.com/boutique/DJ-Boris59

IP IP Noté
paganoni
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 03 Juin 2007
Statut actuel: Inactif
Messages: 8
Citer paganoni Réponsebullet Envoyé : 25 Juin 2007 à 18:56
Merci pour les réponses, ça éclaire pas mal ma lanterne

Quelle est la puissance nécessaire pour envoyer un gros son sur un plein air avec une centaine de personnes ?

Sinon, on fait du hard rock et on est en Corse !
IP IP Noté
DJ-boris-59
Membre trés actif
Membre trés actif
Image

Depuis le: 09 Juillet 2005
Statut actuel: Inactif
Messages: 2634
Citer DJ-boris-59 Réponsebullet Envoyé : 25 Juin 2007 à 19:12
Comment veux-tu que je te réponde ?
Tu ne nous dis pas ce que tu possèdes comme matos.

Le plein air c'est difficile, le son ne revient pas comme dans une salle, il y a le vent qui pompe toute ta pression, ....

Il faut beaucoup de pression acoustique pour avoir de la patate.
Si tu multiplie les sources d'amplification, tu vas avoir un DELAY naturel très désagréable.



44 ans - DJ depuis 26 ans (Discothèque et SonoMobile)
Passionné de Macintosh
Lighteux pour un groupe de Soul Lillois www.maddoc.fr
http://www.priceminister.com/boutique/DJ-Boris59

IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 02 Juillet 2007 à 18:58
Message posté par DJ-boris-59

Pour la qualité des amplis et enceintes, un bon ampli (privilégie le temps de montée pour avoir une bonne attaque notament sur les cuivres) me semble plus que nécessaire surtout en LIVE.

C'est exactement le contraire.

Au point de vue linéarité et courbe de réponse, les amplis sont des éléments "parfaits" par rapport aux enceintes.

Les amplis chiffrent leurs défauts en 1/10è de dB, tandis que les enceintes le font en dB, parfois plus de 10 dB.

En conséquence, tu entendras relativement peu de différence entre un très bon ampli et un modèle économique.

Par contre tu entendras très nettement la différence entre une enceinte de très bonne qualité et une de qualité mouyenne.

Essaye de mettre côte à côte 2 enceintes de marques différentes et tu entendras immédiatement les différences. Rien de tel avec les amplis.

Je conseille donc de mettre la majorité de son fric pour acheter de bonnes enceintes, et de consacrer le minimum pour l'ampli, le mixeur, etc.

Et dans une moindre mesure les micros car dans l'ordre ce sont les éléments les moins bons de la chaîne après bien entendu les enceintes, et de loin.

Très bonnes enceintes et bon micro = bon son.

Très bon mixeur et très bon ampli + micros et enceintes pourraves = son dégueu.

Bien entendu, la qualité musicale du groupe qui joue fait en premier la qualité de la musique reproduite.
Une mauvaise musique dans le matos le meilleur restera toujours une mauvaise musique.
IP IP Noté
globe
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 11 Avril 2004
Pays: Belgium
Statut actuel: Inactif
Messages: 570
Citer globe Réponsebullet Envoyé : 02 Juillet 2007 à 20:43
Message posté par à chaud

C'est exactement le contraire.

Au point de vue linéarité et courbe de réponse, les amplis sont des éléments "parfaits" par rapport aux enceintes.

En conséquence, tu entendras relativement peu de différence entre un très bon ampli et un modèle économique.


En voilà une grosse bêtise!

Un exemple ultra-simple: alimente un sub avec un ampli bas de gamme ou milieu de gamme, ampli qui possède un facteur d'amortissement très faible, un temps de montée bof bof,....
Alimente maintenant un deuxième sub identique mais avec un ampli dont le facteur d'amortissement est élevé,... style crown 3600 ou QSC,...
Là, la différence sera très vite audible!

Compare aussi le rendement obtenu sur une enceine large bande avec un ampli bas de gamme et un ampli convenable, tu gagnes vite quelques dB et en qualité!

Bien sûr, ça ne sert à rien de relier des enceintes de m... sur un LabGruppen!
IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 03 Juillet 2007 à 01:16
Message posté par globe

Compare aussi le rendement obtenu sur une enceine large bande avec un ampli bas de gamme et un ampli convenable, tu gagnes vite quelques dB et en qualité!

Il faut vraiment que l'ampli soit mauvais pour faire "quelques" dB de différence!

Par contre entre une enceinte bas de gamme et une enceinte convenable, on dépasse largement la dizaine de dB ! Ce n'est plus du même ordre de grandeur.

Et entre un ampli convenable style crown 3600 ou QSC et un ampli LabGruppen, la différence devient des poils de carotte par rapport à la différence une enceinte convenable et une très bonne.

C'est bien dans les enceintes, et dans une moindre mesure dans les sources (en particulier les micros) qu'il faut investir pour avoir le meilleur matériel possible.
Le reste a nettement moins d'importance par rapport à ces maillons faibles.

De plus une très bonne enceinte a toutes les chances d'avoir une sensibilité nettement au-dessus d'une enceinte minable.
Donc pour le même niveau sonore, l'ampli va travailler très au-dessous de ses limites, et il restera ainsi dans la zone où il n'est pas trop mauvais.

Maintenant, si on veut aller dans les détails, il y a d'autres considérations dont il faut tenir compte pour les amplis.

1. Le facteur d'amortissement donné par les constructeurs d'amplis:
C'est le rapport entre l'impédance nominale du HP et l'impédance interne de l'ampli.
Les constructeurs obtiennent très facilement des valeurs de plusieurs centaines.

Hélas il ne faut pas s'y fier car la réalité est tout autre: la résistance des câbles de liaison se trouve en série avec l'impédance interne de l'ampli, et l'amortissement réel se fait à travers la résistance de ces câbles.
Donc le coefficient d'amortissement global dépend en fait de la résistance des câbles, et chute considérablement quand les câbles sont un peu longs.

Quand on rajoute 1 Ohm dans les câbles et les liaisons, l'impédance du circuit devient 1 Ohm (l'impédance de l'ampli étant négligeable, et le facteur d'amortissement global chute à 8 seulement.
Inutile donc d'avoir un super ampli:

J'ai déjà vu des câbles longs et fins sur 150 mètres qui devaient bien faire 2 Ohms, et le facteur d'amortissement n'était plus que de 4.
Le meilleur ampli n'amortit plus rien du tout!

2. Le temps de montée:
Il est effectivement important pour les aigus.
Par contre pour un caisson de basse il n'a pas tellement d'intérêt.

3. Ce qui fait la vraie qualité d'un ampli:
Pour un caisson de basse, l'ampli doit surtout être capable de fournir toute sa puissance avec des déphasages importants.
Mais cette aptitude n'est hélas pas chiffrée par les constructeurs.

Les essais parus dans la revue SonoMag montrent qu'il existe des amplis à vitesse de montée et facteur d'amortissement élevés, mais qui ne produisent qu'1/4 de leur puissance maxi lors d'un déphasage significatif.
Ce sont de mauvais amplis!

Mon maître en la matière me dit toujours que les amplis les meilleurs à l'oreille sont ceux dont la puissance double quand on divise l'impédance de la charge par 2.

L'idéal serait un ampli qui donnerait par exemple 100 Watts sur 8 Ohms, 200W sous 4 Ohms et 400W sous 2 Ohms.

Plus un ampli s'éloigne de cette règle, moins il est bon.

Mais cessons de couper les cheveux en quatre sur la qualité des amplis car leurs défauts restent pratiquement négligeables devant les énormes défauts des enceintes.
IP IP Noté
globe
Membre actif
Membre actif
Image

Depuis le: 11 Avril 2004
Pays: Belgium
Statut actuel: Inactif
Messages: 570
Citer globe Réponsebullet Envoyé : 03 Juillet 2007 à 18:26
Message posté par à chaud

C'est bien dans les enceintes, et dans une moindre mesure dans les sources (en particulier les micros) qu'il faut investir pour avoir le meilleur matériel possible.


Nous ne sommes décidément pas de la même école...

Tous les élements de la chaîne audio sont importants! Pas seulement les micros ou les enceintes. Tu auras beau avoir un parc de micro de qualité, si ta console est un modèle bas de gamme avec des préamplis bof bof, tu n'auras pas un son convenable au final!

Et tu auras beau avoir du Neumann et une Midas, tu n'auras rien de convenable si tes enceintes sont de piètre qualité.

Ton maillon le plus faible dans ta chaîne audio résultera sur la qualité finale! Et les amplis sont une partie extrêmement importante!







IP IP Noté
à chaud
Membre actif
Membre actif


Depuis le: 27 Juillet 2004
Statut actuel: Inactif
Messages: 735
Citer à chaud Réponsebullet Envoyé : 04 Juillet 2007 à 23:34
Message posté par globe

Ton maillon le plus faible dans ta chaîne audio résultera sur la qualité finale!

Je suis parfaitement d'accord sur ce point.

C'est pour cela qu'il faut essayer d'améliorer en priorité le maillon le plus faible.

Et quel est le maillon le plus faible ?

Comparons les ENCEINTES avec les AMPLIS:

DISTORSION:
-Enceintes: 4 à 6%
-Amplis: 0,1% max à pleine puissance

Les amplis sont 40 à 60 fois meilleurs que les enceintes !

IRRÉGULARITÉ DE LA COURBE DE RÉPONSE:
-Enceintes: +/- 3 à 6 dB en mesure normalisée, moyennée sur 1/3 d'octave, ce qui fait disparaître les accidents de 5 à 10 dB aux fréquences critiques de la membrane.
Les irrégularités totales sont de 8 à 16 dB dans la gamme des fréquences utiles de chaque HP.
-Amplis +/- 1 dB au grand maximum sur l'étendue des fréquences audibles.

Là encore les amplis sont 8 à 16 fois meilleurs que les enceintes !

MA CONCLUSION :
Il y a peu de qualité à gagner sur les amplis, par rapport à celle que l'on peut gagner sur les enceintes.

À condition bien sûr d'y mettre les moyens, donc le maximum d'Euros.
Et tant pis s'il n'en reste plus pour s'offrir un super ampli

Message posté par globe

Et les amplis sont une partie extrêmement importante!

Certes, c'est un maillon important, au même titre que tous les autres.

Encore une fois, dans la gestion de son budget global, il vaut mieux dépenser pour avoir les meilleures enceintes car il est possible d'améliorer grandement leur qualité sonore, plutôt que dans l'ampli qui ne pose pas de problème majeur de qualité.

Du moins c'est mon avis personnel.

Maintenant, rien n'empêche d'avoir un bon ampli, un fois que l'on a fait tout son possible pour améliorer ses enceintes.
Et s'il reste encore des sous
IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau Sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux Sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum



Cette page a été affichée en 0,125 secondes.

pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.