Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 7 décembre 2016 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Forum
publicite

DJ Profession & Carrière 2013
Pourquoi s'inscrire à la newsletter ? Inscription à la news letter
NL2006
Inscription Désinscription
  Sujets actifsSujets actifs  Liste des membresListe des membres  CalendrierCalendrier  Rechercher dans le ForumRechercher  AideAide
  InscriptionInscription  ConnexionConnexion
Les soirées, concerts (Forum fermé Forum fermé)
 Forum : La communauté du forum : Les soirées, concerts
Icône des Message Sujet: 01/10 Etienne de Crécy sur le parvis de l Répondre Nouveau sujet
Auteur Message
yochi
Membre novice
Membre novice


Depuis le: 20 Juillet 2010
Statut actuel: Inactif
Messages: 2
Citer yochi Réponsebullet Sujet: 01/10 Etienne de Crécy sur le parvis de l
    Envoyé : 20 Juillet 2010 à 14:34
SOIREE D’OUVERTURE DE LA 8ème EDITION DU FESTIVAL ELEKTRICITY
sur le Parvis de la Cathédrale
Vendredi 01 Octobre à Reims


Etienne de Crécy live Beats 'N' Cubes
Erol Alkan
dj
Kasper Toeplitz & Philippe Foch 
création
Fantôme Fesse
dj

www.elektricityfestival.com



Elektricity a décidé de créer à nouveau l'événement avec une nouvelle ouverture en grande pompe sur la Parvis de la Cathédrale de Reims. L'an passé, c'est Yuksek qui avait enflammé avec son live, ce site hautement symbolique et chargé d'histoire, juste avant que Laurent Garnier ne passe aux platines pour un mix au cordeau. Cette année, Elektricity a voulu surprendre encore un peu plus les festivaliers. Ce sont deux figures incontournables de la scène internationale qui relèveront ce challenge, Etienne de Crécy et Erol Alkan. Pour que cette soirée soit un reflet fidèle du festival Elektricity, l'invité 2010, Kapser Tœplitz interviendra une première fois. Enfin, nos amis de Fantôme Fesse donneront à cette ouverture des accents de fête pendant les changements de plateaux.

Etienne de Crécy

Beats 'N' Cubes, le live d'Etienne de Crécy est incontestablement l'événement dans l'événement. Figure incontournable mais discrète de la scène électronique mondiale depuis près de quinze ans, Etienne de Crécy a imaginé son nouveau live comme un spectacle digne des dernières prestations de Kraftwerk, Daft Punk ou Plastikman.
Sur scène, se dresse un cube de six mètres de haut sur lequel sont projetées des images tout au long d'un set tonitruant à 125 bpm. Etienne se tient au centre de la structure derrière les machines qu'il collectionne depuis des années. Après une carrière incroyablement remplie, des disques devenus cultes et indispensables, comme l'incroyable Superdiscount en 96 ou Pansoul de Motorbass en 95, Etienne de Crécy revient sur le devant de la scène avec ce projet démesuré et incroyablement ambitieux.
Nul doute qu'au pied de la Cathédrale, Beats 'N' Cubes sera le premier temps fort d'Elektricity 2010, un moment qui promet de rester dans les mémoires.

Erol Alkan
C'est le dj londonien désormais culte, Erol Alkan, qui clôturera cette première soirée avec un de ses sets Bastard Pop ravageurs. Erol arpente les clubs du monde entier depuis une bonne quinzaine d'années. En 2006, Erol a accédé au cercle fermé des dj's stars aux côtés de Boys Noize ou des 2 Many DJ's, grâce à des remixes assez incroyables et à un statut de producteur mérité (Late of the Pier, Klaxons…). Sa venue à Elektricity constitue elle aussi un événement.
Tout clubber qui se respecte se devra d'être de la partie ce vendredi d'octobre sous les étoiles de la Cathédrale de Reims pour cette soirée au pied des tours jumelles.

Basstaarang : Kasper Tœplitz & Philippe Foch
A l'instar des finlandais de Pansonic en 2009, comme une mise en jambe, c'est l'invité du festival 2010, Kasper Tœplitz, qui ouvrira le bal avec une création Césaré intitulée Basstaarang. Accompagné de Philippe Foch, Kasper Tœplitz présente une création basée sur la confrontation (le téléscopage) de deux approches très différentes de l'écriture contemporaine. Kasper est  la basse (une basse pas tout à fait comme les autres…) et Philippe Foch joue du taarang, un instrument traditionnel de percussion indienne.
Basstaarang est une pièce surprenante, voire déroutante. Ces deux instruments qui n'auraient jamais dû se trouver en même temps sur une même scène s'affrontent dans une odyssée sonique au cours de laquelle le frottement est le leitmotiv.
Le premier moment fort du festival, comme une éclipse.

Fantôme Fesse
Ce sont nos amis de Fantôme Fesse qui se chargeront d'assurer le spectacle entre les sets. Les deux scratchers fous venus d'un pays où, fut un temps, l'allemand était la langue officielle reviennent à Reims pour montrer l'étendue de leur talent et leur incroyable dextérité aux platines. Et comme les messins de Fantôme Fesse ne font jamais les choses à moitié, ils nous réservent une des surprises graphiques dont ils ont le secret.

Toutes les infos sur www.elektricityfestival.com

IP IP Noté
Répondre Nouveau sujet
Version imprimable Version imprimable

Aller au Forum
Vous ne pouvez pas écrire un nouveau Sujet dans ce Forum
Vous ne pouvez pas répondre aux Sujets dans ce Forum
Vous ne pouvez pas effacer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas créer des sondages dans ce Forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce Forum



Cette page a été affichée en 0,094 secondes.

pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.