Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Turandot :
publicite


Reportages: Turandot : COMMANDER Magazine Sono N° 304
au Stade de France - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 304 Page 34 - juillet 2005 ::: Texte: Albi Bop -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Turandot :
Crédits
Texte: Albi Bop -

Encore une fois, le Stade de France relève le défi de l'opéra populaire, version «stadium». Fort des succès d'«Aïda», de «Carmen» et du «Requiem» de Verdi, que le gigantesque équipement sportif de Saint-Denis a accueilli, c'est au tour de Puccini et de son opéra oriental Turandot de faire son entrée triomphale sur la grande pelouse.

Si, par le passé, le concept scénique reposait sur une scène centrale ("in the round" en anglais technique) et impliquait une diffusion en "soleil" vers l'ensemble des gradins, le décor monumental souhaité par le réalisateur chinois Zhang Yimou, à qui la mise en scène avait été confiée, prenait place sur toute la partie du fond du stade côté nord. Les 40 000 spectateurs se trouvaient donc installés dans une disposition théâtrale plus classique, avec gradins latéraux et frontaux à l'autre bout du stadium, ainsi qu'un parterre assis sur la pelouse. Impossible dès lors, de reprendre le concept déjà bien rodé d'une disposition sonore avec des stacks d'enceintes line array posés tout autour de la pelouse. Pour retrouver dans notre revue le descriptif de ce design sonore "in the round", reportez-vous, entre autres, à nos articles consacrés à "Carmen" (n° 285) et aux "Chevaux du Stade" (n° 296). C'est à Paul D. Bauman, directeur support technique pour la société L-Acoustics, conceptrice des produits MTD, V-Dosc, dV-Dosc et dernièrement Kudo, qu'a été confiée la tâche d'étudier le dispositif sonore capable de couvrir au mieux le parterre et les deux premiers rangs de gradins sur les quatre-cinquièmes de la périphérie du stade. Comment s'y est-il pris ? C'est ce que nous lui avons demandé de nous expliquer. Légende photo :Vue générale lors des répétitions.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Actualités: Séminaire Meyer Sound :
Article suivant
Reportages: A Polytechnique :



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.