Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 19 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Sexion d'Assaut À la Halle Tony Garnier
publicite


Reportages: Sexion d'Assaut À la Halle Tony Garnier COMMANDER Magazine Sono N° 385
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 385 Page 46 - janvier 2013 ::: Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot - Photos: Franck Ernould - Texte: Franck Ernould -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Sexion d
Crédits
Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot - Photos: Franck Ernould - Texte: Franck Ernould -

Sexion d'Assaut est sans conteste le groupe de rap actuellement le plus populaire en France. Depuis le début de l'année, les concerts s'enchaînent à guichets fermés dans les plus grandes salles, avec un gros système d&b et des régies Midas fournies par FA Musique. Sono Mag était au concert de la Halle Tony Garnier, à Lyon, 13000 personnes à la jauge.

Même si vous n'êtes pas très « rap », vous connaissez forcément deux ou trois titres de sexion d'assaut : Casquette à l'envers, avant qu'elle parte, Disque d'or. Le collectif parisien aligne souvent une dizaine de rappeurs sur scène, et depuis cette année, joue accompagné par quatre instrumentistes, complétant ou remplaçant le DJ pour les musiques sur lesquelles JR, Doomams, adams, maska, Black m et maître gims posent leurs voix (ou même chantent, parfois).

Le collectif s'est formé en 2002. après nombre de mix tapes, street CDs et compilations, sexion d'assaut est signé sur le label Wati-B, et le gros succès commercial arrive en 2010, avec l'album L'école des points vitaux. Une polémique autour d'une interview passée du groupe débouche sur l'annulation de la majeure partie de la tournée de promo de cet album. Une mixtape plus tard, sexion d'assaut reprend la route en octobre 2011, devant un public de plus en plus nombreux. L'album de la consécration, L'apogée, sort début 2012. Il est aujourd'hui disque de diamant, et le groupe enchaîne depuis le printemps des salles d'au minimum 10000 personnes, se payant même le luxe de remplir Bercy deux fois, en mai et en octobre. Le 19 novembre dernier, les CD et DVD live du premier Bercy sont sortis, sous le titre L'apogée à Bercy. À ce degré de célébrité, il ne faut pas se louper au niveau des concerts. La production « tournées » du groupe a fait confiance au prestataire Fa musique, qui fournit un gros système d&b (spécifié par « Tintin », alias mathieu, et calé par « Boule », alias alex Borel), une console de façade midas Pro 6 pour l'ingénieur du son Raphaël maitrat et une console de retours midas XL8 pour son confrère des retours Brieuc guillet.

Sono Mag : Raph, comment te retrouves-tu sur cette tournée ?

Raphaël Maitrat : Je me suis formé chez Dispatch. En fait, j'ai un parcours atypique : j'ai commencé par être chanteur dans un groupe pendant dix ans, je faisais mon son, avec un petit système sX 300 Electro-Voice et des subs, une o1V, des ears. j'étais passionné de ça ! La chanteuse avec qui je travaillais a enregistré un disque en autoproduction, je suis donc passé de l'autre côté de la console pour la sonoriser. Ça a été une grande révélation. Hélas, petit à petit, les activités en concert se réduisant, c'était un peu moins fun. J'ai fait une formation par l'aFDas, et je suis allé à l'Ina, avec Patrick marguerie et Delphine Hannotin comme profs, pour un stage « sonorisation » long à la fin duquel on passe trois mois en entreprise. J'ai choisi d'aller chez Dispatch, j'ai rencontré marc de Fouquières, et j'étais le seul stagiaire qui avait plus de vingt ans ! Cela a créé un rapport de confiance. Derrière le stage, il y a eu « Ben Hur » au stade de France, deux mois de boulot, c'était très intéressant, ça s'est bien passé. J'étais très « console numérique », et alain Leduc cherchait un assistant pour aznavour, je suis donc parti en tournée avec lui aux retours. Puis j'ai rencontré Laurent Ballin, régisseur technique sur cette tournée, qui travaille aussi avec Djamel Debbouze ; j'ai donc fait du son pour les comiques et de la régie générale dans son théâtre à Paris. Tous les lundi soir, j'y mixais aussi des soirées de concerts pour Rémi Kolpa Kopoul, de Radio nova. Il se trouve que le chef de la sécurité de Djamel est le frère du manager/ producteur de sexion d'assaut. Un soir, il me dit : « J'ai mon frère, il est dans un petit groupe de rap, ça commence à décoller. Ça t'intéresse ? ». Je lui demande de m'en reparler quand il y a du concret. Deux mois plus tard, il m'appelle, « C'est concret, il y a une tournée ! ». J'ai fait le son et la régie, au début, tout seul avec stéphane Petitjean (rencontré sur la tournée d'aznavour) à la lumière ! C'est cette tournée qui a été en grande partie annulée en 2010.

Sono Mag : Aujourd'hui, c'est FA Musique qui fournit le matériel.

Raphaël Maitrat : oui, le producteur de la tournée est lyonnais, il connaît bien Fa, il travaille avec eux depuis le début. Je ne connaissais pas les gens de Fa musique avant. on a commencé la tournée en mai, avec Tintin comme concepteur et caleur système. mais comme il est permanent chez Fa, il était difficile de l'avoir en permanence sur la tournée. C'est comme ça que « Boule » est arrivé. avec lui, Brieuc aux retours, et les gens de la lumière, on forme une bonne équipe. Chacun son métier mais on travaille vraiment ensemble, on se consulte, on se pose des questions, et humainement, ça se passe très bien.

Décris-nous ta régie façade.

Raphaël Maitrat : C'est moi qui l'aie spécifiée. Elle n'est pas gigantesque. sur la première tournée de sexion d'assaut, voici deux ans, j'étais parti avec un kit Dushow, une sC48 avec un octo millenia, c'était un DJ set à l'époque, il n'y avait pas les musiciens. sur la deuxième tournée, en octobre 2011, toujours en DJ, j'étais en Vi1. Là, avec l'arrivée des « vrais » musiciens, nous sommes passés chez Fa musique, donc en midas. J'étais plus « Vi » à la base, j'ai donc eu un peu de mal au début avec la Pro 2 : la logique midas est différente de la logique soundcraft, à laquelle j'étais très habitué. Il faut s'y mettre... J'en ai parlé à stéphane Plisson, qui a suivi un parcours parallèle, et nous sommes tombés d'accord : sur la Pro 2, l'interface est ce qu'elle est, mais l'audio est juste magnifique, et au final, c'est bien le son que l'on recherche.



Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Sexion d’Assaut À la Halle Tony Garnier - P.46
Page 46 - 1/10
Sexion d’Assaut À la Halle Tony Garnier - P.47
Page 47 - 2/10
Sexion d’Assaut À la Halle Tony Garnier - P.48
Page 48 - 3/10
Sexion d’Assaut À la Halle Tony Garnier - P.49
Page 49 - 4/10

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: LES AMANTS DE LA BASTILLE
Article suivant
Reportages: Luc Lafortune designer lumière



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.