Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 23 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle.
publicite


Reportages: Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle. COMMANDER Magazine Sono N° 402
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 402 Page 36 - juillet 2014 ::: Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle.
Crédits
Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -

Sur la grande scène de La Filature à Mulhouse, une vraie forêt. Et surtout : de la vraie brume, dont le volume, l'ampleur, le mouvement et la dynamique sont sculptés en live. La lumière y creuse des ombres profondes tandis qu'un mapping vidéo en brouille la perception. Un spectacle somptueux, justement intitulé : « This is how you will disappear ».

C'est dans un impressionnant décor « illusionniste » que se déroule le spectacle de Gisèle Vienne, « This is how you will disappear ». Une forêt créée à partir de vrais arbres : de larges troncs de conifères, évidés sur la partie non visible par le public, des arbres reconstitués par assemblage de branches et une dizaine de sapins verts fraîchement coupés qui donnent à ce vrai-faux paysage sylvestre un aspect touffu et dense. Le sol, surélevé et accidenté, est en polystyrène, recouvert d'un tapis naturel de vraies feuilles mortes. Au lointain, un cyclorama noir referme l'espace, créant une illusion de profondeur obscure. Le cadre de scène et les frises masquent la totalité des sources si bien qu'on se croirait devant un tableau naturaliste, une sorte de fenêtre ouverte sur l'immensité d'une forêt bien réelle où volent de vrais oiseaux. Mais cet effet illusionniste va beaucoup plus loin. Dès le début du spectacle, un léger brouillard nappe la scène tandis que la lumière s'y diffuse délicatement. Puis, peu à peu, une véritable brume envahit l'espace, gagne en épaisseur, se disperse en volutes ondoyantes avant de prendre progressivement l'aspect d'une nuée sombre, plus tourmentée, creusée par des ombres aussi mouvantes qu'inquiétantes. Le spectateur sent alors subitement toute la fraîcheur et l'humidité de cette brume qui le pénètre par tous les pores. Cette longue et lente dramaturgie naturaliste - qui fait immédiatement songer à l'oeuvre du peintre Caspar David Friedrich - est soutenue de bout en bout par une musique de facture contemporaine mais d'esprit très wagnérien, créée et interprétée par Stephen O'Malley et Peter Rehberg. C'est dire si l'esprit romantique est ici porté à son comble. À la fois du point de vue de l'esthétique visuelle et musicale, mais aussi de celui de la théâtralité illusionniste mise en oeuvre. L'esprit romantique est également présent dans la dramaturgie sombre, tourmentée, intérieure, fantasmatique et très nietzschéenne qui oppose les mondes apollinien et dionysiaque. Mais il l'est encore davantage dans le rapport que Gisèle Vienne entretient avec son travail de création artistique : une communion de l'homme avec l'univers qui appelle une convergence des savoirs et des savoir-faire, de l'art et de la science, de la technologie et de la sensibilité. Ainsi, son oeuvre scénique est un spectacle total qui lui impose un temps long de maturation et de travail, d'expérimentation technologique et artistique. Un luxe rare. Mais un résultat somptueux.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle… - P.36
Page 36 - 1/16
Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle… - P.37
Page 37 - 2/16
Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle… - P.38
Page 38 - 3/16
Paysage de brume et de lumière, Gisèle Vienne sculpte la matière visuelle… - P.39
Page 39 - 4/16

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:






pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.