Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 18 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Nuit Celtique, Nuit Magique
publicite


Reportages: Nuit Celtique, Nuit Magique COMMANDER Magazine Sono N° 270
au Stade de France - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 270 Page 38 - juin 2002 ::: Texte: Jean-Paul Rolin -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Nuit Celtique, Nuit Magique
Crédits
Texte: Jean-Paul Rolin -

Quand les Bretons débarquent à Paris, ils le font en force. Tout est parti du Festival Interceltique de Lorient devenu en quelques années une rencontre incontournable du monde celtique. Irlande, Ecosse et Bretagne sont donc venues conquérir Paris avec l'ambition de mettre le feu au Stade de France. Evidemment, toute l'équipe de Lorient était de l'aventure : le metteur en scène Roch Ségovia aux lumières, Jean Hervot aux accrochages de pont et d'écran géant, Côté Cour pour les images géantes, Siwa et Potar Hurlant à la diffusion et au mixage, Squelch pour la gestion des prises de son et des transmissions HF.

Organisation générale de l'espace Le spectacle est orienté dans la longueur du stade, et à un bout, un écran géant reçoit en rétroprojection les images de six Pigi ETC, plus un gros Barco pour des images vidéo tournées en direct. Sous l'écran est installée une scène entièrement couverte d'un "non tissé" blanc qui accroche remarquablement la lumière et protège la pelouse. Enfin, presque au centre de la pelouse, un second plateau à même le sol permettra des danses bretonnes sonores (en sabots !) et recevra quelques "vedettes". A l'autre bout, sous un écran permanent vidéo publicitaire à diodes, se place la régie, tout en haut des gradins : entre cette régie et la scène sous l'écran, il y aurait 300 mètres. Un parc de luminaires impressionnant Trois sociétés ont dû se regrouper pour fournir les asservis nécessaires au projet lumière de Roch Ségovia. Les asservis sont pour l'essentiel de marque Coemar, fournis par la société Nat et la société Sonoss. En complément, la société SPL a fourni des énormes lyres xénon 7 kW et 4 kW trichromie "Ireos" de Space Canon. "Côté Cour", prestataire images La société Côté Cour, créée en 1982, participe depuis deux ans aux Interceltiques de Lorient et il semblait normal qu'elle participe aussi au spectacle du Stade de France. Implantée à Rennes et dirigée par Patrick Fromentin, Côté Cour est un des rares prestataires Pigi en France avec un parc de quatre Pigi (ETC ayant fourni les deux autres) et un secteur création d'images. Ils ont en outre une spécialisation vidéo-projection de grosse puissance.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Salon: ProLight & Sound à Francfort
Article suivant
Reportages: Le cirque du Mexique



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.