Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 24 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Musilac 2005 :
publicite


Reportages: Musilac 2005 : COMMANDER Magazine Sono N° 309
montée en puissance avec Electro Voice - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 309 Page 48 - janvier 2006 ::: Texte: Jean-Pierre Roche -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Musilac 2005 :
Crédits
Texte: Jean-Pierre Roche -

Musilac est un festival encore jeune mais qui est rapidement devenu un événement important de la région savoyarde et même un peu plus loin. C'était aussi, cette année, une vitrine pour Electro-Voice avec la démonstration pratique de techniques et de produits nouveaux. L''occasion de jeter un oil sur tout cela.

Bénéficiant d'un site réellement enviable au bord du lac du Bourget, Musilac a vu la mise en place de deux scènes face à face, entre lesquelles il suffisait au public de se tourner d'un côté ou de l'autre pour changer de spectacle. Naturellement les deux scènes fonctionnaient en alternance, mais cette disposition permettait de passer d'un artiste à l'autre en quelques instants et aux techniciens de bénéficier de conditions de travail plus agréables puisque tout était doublé : les scènes, les systèmes de diffusion et les régies. A ces scènes principales s'ajoutait une scène "off", sur le port, destinée aux groupes locaux. Tout cela était équipé en Electro-Voice !

Deux scènes en XLC !
Les deux scènes principales étaient équipées de façon très similaire avec des systèmes ligne source XLC : la base en est toujours le XLC127+, enceinte trois voies pouvant fonctionner en deux ou en trois voies actives, équipée d'un 12", de deux 6,5" pour le médium et de deux compressions ND6 dans un guide d'ondes baptisé Hydra. L'ouverture horizontale atteint 120°. Ici nous avions deux bananes de douze exemplaires sur la scène A et deux de dix exemplaires sur la scène B.
Dans les deux cas, la restitution du grave était assurée de façon composite avec des subs accrochés pour le grave et des caissons au sol devant les scènes pour l'extrême-grave. Les subs accrochés étaient les compléments naturels des XLC127, les XLC118 équipés d'un 18" EVX180B. Au sol on trouvait naturellement des Xsub, éléments du gros système X-Line mais parfaitement compatibles avec le système XLC. Ces gros caissons de grave sont équipés de deux 46 cm pour 103 dB d'efficacité et acceptent 1 200 W en continu et 4 800 W crête. La grosse différence entre les deux scènes se situait au niveau de l'amplification et du filtrage : la scène A a été réalisée de façon classique avec des processeurs Klark Teknik DN9848 et des amplificateurs P2000 et P3000. La scène B utilisait les nouveaux amplificateurs P3000RL qui intègrent le processeur. La configuration devient alors très simple puisque les processeurs disparaissent, tout étant configuré par un ordinateur branché sur le réseau CANBUS qui relie les différents amplificateurs. Une solution qui a de plus en plus la faveur des professionnels.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Reportages: Ondes visibles au Grand Palais
Article suivant
Reportages: Le “tout numérique”



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.