Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 19 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Mozart l'opéra rock en tout automatique (lumière)
publicite


Reportages: Mozart l'opéra rock en tout automatique (lumière) COMMANDER Magazine Sono N° 354
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 354 Page 40 - février 2010 ::: Photos: Isabelle Elvira - Texte: Isabelle Elvira -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Mozart l
Crédits
Photos: Isabelle Elvira - Texte: Isabelle Elvira -

C'est à l'un des derniers spectacles parisiens avant la tournée que nous assistons en compagnie d'Olivier Legendre, pupitreur et programmateur du show. La conception lumière signée par un Jacques Rouveyrollis, comme à son habitude, très à l'aise sur les planches de ces comédies mises en musique, fait la part belle aux projecteurs automatiques, négligeant les traditionnels et tentant de définir un éclairage spécifique entre théâtre et concert.

C'est donc Olivier Legendre qui nous reçoit au Palais des Sports de Paris, quelques heures avant les premières notes de l'opéra rock mis en scène par Olivier Dahan, délaissant momentanément le cinéma pour se frotter aux mélopées de ce Mozart new age, quand même loin de celui de son confrère cinéaste, Milos Forman.

Mais les moyens sont évidemment là, avec pas moins de vingt niveaux de décors d'Alain Lagarde sur la scène du Palais des Sports (et donc 30 tonnes de matériel !). La scène semble alors toute petite entre les colonnes, rideaux, kabukis et surtout le gigantesque écran de fond de scène dont les images projetées constituent l'essentiel du décor en changeant sa toile de fond au fil des tableaux.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Mozart l’opéra rock en tout automatique (lumière) - P.40
Page 40 - 1/6
Mozart l’opéra rock en tout automatique (lumière) - P.41
Page 41 - 2/6
Mozart l’opéra rock en tout automatique (lumière) - P.42
Page 42 - 3/6
Mozart l’opéra rock en tout automatique (lumière) - P.43
Page 43 - 4/6

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Au Mozart des temps modernes (son)
Article suivant
Reportages: Miles Davis à la Cité de la Musique



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.