Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 19 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Mixage tout numérique aux Nuits de Fourvières
publicite


Reportages: Mixage tout numérique aux Nuits de Fourvières COMMANDER Magazine Sono N° 319
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 319 Page 68 - décembre 2006 ::: crédits n/c :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Mixage tout numérique aux Nuits de Fourvières
Crédits
crédits n/c

Démarrant en juin et finissant en août, les Nuits de Fourvières sont un festival multidisciplinaire qui s'installe dans les théâtres gallo-romains de Fourvières. Un rendez-vous annuel très prisé par les spectateurs comme par les artistes et l'occasion de valider des solutions techniques par la variété des spectacles accueillis. Nous nous sommes particulièrement intéressés à l'emploi des consoles numériques Yamaha PM5D-RH.

Pour cette soirée "Tango Nuevo", c'est Melingo et Gotan Project qui avaient attiré la foule dans le superbe amphithéâtre gallo-romain de Fourvières. La scène jouait à éviter les colonnes antiques mais elle était prévue pour accueillir des spectacles de grande ampleur et aussi pour résister aux intempéries forcément inévitables sur une aussi longue durée. Les systèmes de diffusion sonore étaient presque entièrement masqués pour offrir une scène aussi sobre que possible, en accord avec le lieu où elle était installée.

:::Du son sérieusement
Derrière les voiles noirs se cache un système de diffusion principal ligne source réunissant deux bananes de neuf L-Acoustics V-Dosc. Du sérieux compte tenu du fait que la jauge de l'amphithéâtre n'est que de 4 500 places au maximum. En revanche diffuser correctement dans un tel lieu (l'ouverture est considérable.) pose quelques problèmes, et le système V-Dosc s'est vu adjoindre deux groupes de quatre L-Acoustics Arcs pour couvrir la proximité et semi-proximité. Le tout est complété par des L-Acoustics MTD 108 pour le front-fill. Le grave est confié à douze caissons L-Acoustics SB 218 installés en ligne devant la scène et également dissimulés, paraissant ainsi en constituer une sorte d'extension. Suivant les spectacles, les subs pouvaient être intégrés directement au système de diffusion ou faire l'objet d'une commande séparée. Les retours utilisaient également des équipements L-Acoustics avec principalement des wedges 115FM, complétés par deux caissons de grave SB118 pour le retour batterie et par quatre Meyer MSL4 pour le side-fill. Tout cela a évidemment été exploité avec des processeurs numériques (XTA DP226 principalement) et des amplifications adaptées, par exemple des racks d'amplification L-Acoustics pour les V-Dosc.

:::Les régies sous le signe du numérique
Aussi bien en façade qu'en retour, c'était la Yamaha PM5D-RH qui s'occupait de tout ou presque. Un des gros avantages du numérique est naturellement l'intégration de bon nombre d'outils de correction directement dans la console, réduisant la nécessité d'équipements externes avec leurs racks et leurs câbles. Un atout évident pour les techniciens et une source d'ennuis en moins. De fait, la mise en ouvre se résume le plus souvent au chargement d'une configuration à partir d'un ordinateur ou d'une clé USB ! Une toute nouvelle façon d'aborder l'utilisation d'un système qui a d'évidents avantages (rapidité, absence d'erreur) mais présente aussi des risques. Une grande rigueur s'impose (sinon les erreurs éventuelles seront répétitives.) et il faut prévoir des sauvegardes, comme toujours avec l'informatique. La négligence en ce domaine risque de se payer au prix fort. De nouvelles habitudes à prendre mais manifestement une façon de travailler qui plaît !




Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Culture DJ: UN DJ/ un studio DJ MEHDI
Article suivant
Culture DJ: Un studio / un VJ : Joachim Garraud



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.