Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 17 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique)
publicite


Reportages: La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique) COMMANDER Magazine Sono N° 399
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 399 Page 48 - avril 2014 ::: Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique)
Crédits
Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -

Le Triton a inauguré une seconde salle à la capacité d'accueil évolutive (90 à 130 personnes). Une espace doté de ressources techniques à vocation plurielles, incluant du mixage numérique Roland Systems Group et une diffusion en d&b Audiotechnik .

Structure associative de concerts et de production créée en 1999 aux Lilas (Seine- Saint-Denis), le café-concert assimilé SMAC le Triton entre dans sa quatorzième année d'exploitation et mobilise une vingtaine de permanents. Le projet d'extension débuté en 2012 a été subventionné à hauteur de 450 000 ?, le Triton ayant par ailleurs contracté un emprunt de 200 000 ?. Le Triton occupe une place respectable parmi les lieux labellisés par le ministère de la Culture. C'est l'une des six Scènes de Musiques Actuelles (SMAC) consacrées au jazz et aux musiques improvisées en France (la seule en Île-de-France), et celle qui salarie le plus d'artistes en concert dans l'Hexagone. La structure bénéficie du soutien de partenaires institutionnels (ville des Lilas, conseil général de Seine-Saint-Denis, conseil régional et DRAC d'Île-de-France, etc.), de musiciens, producteurs, et autres « compagnons » du métier tels que la société Diversity (Patrick Bokobsa). Un partenariat noué il y a quatorze ans avec l'installateur pour les solutions techniques adoptées au Triton, y compris celles validées pour équiper la nouvelle salle. Sono Mag garde en mémoire l'installation en d&b réalisée par Diversity il y a plus de dix ans (déjà !) pour le compte du Nirvana au Champs-Élysées.

:::Tension, résolution
Le Triton a été créé en lieu et place d'une imprimerie industrielle sur l'initiative de Jean-Pierre et Jacques Vivante, les frères musiciens souhaitant renouer avec l'esprit de la mouvance alternative et expérimentale qui les avait bercé dans les années soixante-dix. Le Triton a commencé à présenter de la musique au public il y a quatorze ans, malgré une vive opposition du maire de l'époque qui a longtemps combattu et compromis le projet de création et de fonctionnement du lieu. C'était sans compter sur l'opiniâtreté de la fratrie. Lentement mais sûrement, le projet a pris corps et s'est imposé dans le secteur des musiques actuelles, jazz et improvisées.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique) - P.48
Page 48 - 1/8
La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique) - P.49
Page 49 - 2/8
La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique) - P.50
Page 50 - 3/8
La métamorphose du Triton (Une SMAC atypique) - P.51
Page 51 - 4/8

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Contempler Ravel
Article suivant
Reportages: Virtual Sound check pour l’ONL



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.