Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 16 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > LES LUMIÈRES DE SKIP THE USE
publicite


Reportages: LES LUMIÈRES DE SKIP THE USE COMMANDER Magazine Sono N° 391
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 391 Page 24 - juillet 2013 ::: Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

LES LUMIÈRES DE SKIP THE USE
Crédits
Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -

Déjà repéré pour son travail avec Birdy Nam Nam, le designer Maxime Lepers signe avec éclat les lumières et les vidéos de la nouvelle tournée de Skip the Use. Après le Zénith de Paris, avant l'Allemagne et les grands festivals d'été, le groupe se retrouve à Lille comme à la maison : un concert généreux et débordant d'énergie, des éclairages à couper le souffle et une belle aventure humaine entre artistes nés dans le Nord où ils ont grandi.

Leur album Can Be Late a été élu album rock de l'année lors des Victoires de la musique 2013. mais c'est sur scène que l'énergie débordante du groupe skip the Use peut s'exprimer dans toutes ses dimensions : musicales et visuelles. Le groove particulier de leur rock électro y est évidemment pour beaucoup, le charisme et la plaisante désinvolture du chanteur mat Bastard enflamme également le public mais la mise en lumières somptueuse et électrisante de maxime Lepers - qui accompagne les musiciens depuis leurs débuts - amplifie la puissante énergie qui émane de la scène et donne au spectacle une tonicité impressionnante.

:::UNE IMPLANTATION COMPACTE ET EFFICACE
L'espace scénique de skip the Use, c'est d'abord un tableau très compact qui s'organise sur plusieurs plans, à la fois dans la hauteur et dans la profondeur. Les musiciens sont disposés sur deux niveaux. Le guitariste et le bassiste sont en bord de scène, aux deux extrémités latérales. Entre eux, évolue le chanteur, virevoltant et infatigable. En retrait, sur un praticable réglé à 1 m de haut, le clavier et la batterie. À l'arrière-plan, plein axe et surplombant l'ensemble, un écran formé de 18 dalles Led EC20 de martin sur lequel apparaît régulièrement le logo du groupe. au nez du praticable : deux petits écrans qui comportent chacun 2 dalles. Puis, répartis sur trois plans et sur trois niveaux, six totems composés de 2 ou 3 dalles EC20 et d'un ensemble de projecteurs : un sharpy à la base et un au sommet, 2 maC aura déportés sur les flancs du totem et 2 arcaline orientés vers le musicien le plus proche. L'ensemble s'apparente à une sorte de pyramide en trois dimensions parsemée d'écrans Led et de projecteurs qui se déploient sur toute la hauteur et la profondeur de l'espace scénique.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Les lumière de skip the use - P.24
Page 24 - 1/10
Les lumière de skip the use - P.25
Page 25 - 2/10
Les lumière de skip the use - P.26
Page 26 - 3/10
Les lumière de skip the use - P.27
Page 27 - 4/10

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Bancs d'essais: LD Systems HP 1100 DJ. Sobre, puissant et abordable



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.