Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Happy Factory la nouvelle unité de
publicite


Reportages: Happy Factory la nouvelle unité de COMMANDER Magazine Sono N° 295
production Martin - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 295 Page 74 - octobre 2004 ::: Texte: Eric Gaulupeau -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Happy Factory la nouvelle unité de
Crédits
Texte: Eric Gaulupeau -

Aujourd'hui, le groupe Martin Professionnal est devenu incontournable dans tous les secteurs d'activité qui traitent de l'éclairage. En un peu plus d'une décennie, cette société est tout simplement devenue le leader mondial des activités d'animation lumineuse de discothèques, d'événements et de spectacles. Elle se développe aussi à vitesse grand V dans les secteurs architecturaux. Tout le monde trouve dans cette entreprise danoise, le catalogue de matériel qui s'adapte à ses besoins. Mais c'est aussi dans les machines à fumée (Jem) et dans la fabrication de systèmes de sonorisation (Mach) que le groupe Martin a fait son chemin. Sono Magazine est allé enquêter sur place, au Danemark, sur les éléments qui ont permis à Martin d'atteindre son rang sur le marché international..

Le nom de la société Martin fleure bon le terroir français et n'a pas une consonance bien danoise. C'est bien un compatriote qui a donné son nom à la société : monsieur Martin n'est ni plus ni moins que le génial et talentueux inventeur de la machine à fumée, à la fin des années 70 ! Le brevet, mal déposé, a été récupéré par des industriels danois qui ont su faire prospérer l'idée. En 1987, Peter Johannsen dépose la marque Martin. Forts du succès des machines à fumée, les pionniers de l'entreprise ont pu créer la production d'appareils de lumière, qui s'est diversifiée dans les domaines de la discothèque, du spectacle, puis de l'architectural. C'est à Frederikshavn, petite ville de trente-cinq mille habitants au nord du Danemark, que Martin s'installe dans sa première usine, dans des locaux qui servaient antérieurement au traitement du poisson. Par le développement du marché de la fin des années 90, l'usine "Originale", comme l'appellent les employés de Martin, se trouvait un peu étriquée pour répondre aux objectifs de croissance que laissait présager l'avenir. Fin 2001, la décision de construire une seconde usine à Frederikshavn est prise. En septembre 2002, Happy Factory (c'est son nom) était née, et lançait ses premières chaînes de montage. L'usine de fabrication des systèmes de son Mach est, elle aussi, installée à Frederikshavn, tandis que les machines à fumée Jem sont fabriquées au Royaume-Uni. Depuis un an, une usine Martin s'est implantée en Chine dans la province du Guangdong près de Hong-Kong. Dans le même temps, la société a développé son réseau commercial, et c'est dans plus de cent pays que Martin, Jem et Mach sont représentés aujourd'hui, et emploient près de mille quatre cents personnes à travers le monde. Martin est une société anonyme dont le président actuel est Kristian Kolding, et qui appartient au groupe d'investisseurs Schown and Co, exploitant et fabricant respectivement d'éoliennes et de biscuits danois.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Reportages: EVI Audio signe la nouvelle installation fixe de
Article suivant
Comprendre: La Led: Eclairage du Futur ?



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.