Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 24 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Un écran LED inatendu
publicite


Reportages: Un écran LED inatendu COMMANDER Magazine Sono N° 381
Londres repousse les limites du spectaculaire - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 381 Page 52 - septembre 2012 ::: Photos: Marion Gillet - Texte: Marion Gillet -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Un écran LED inatendu
Crédits
Photos: Marion Gillet - Texte: Marion Gillet -

A l'heure où la Led prend doucement ses marques pour dominer le monde, l'Olympic Stadium de Londres a déjà totalement succombé. Petit zoom sur une originalité commandée sur mesure et qui a transformé le public en écran géant.

Beaucoup d'entre vous regardent les cérémonies d'ouvertures et de clôtures des Jeux Olympiques. Ne seraitce que pour l'événement grandiose, mais aussi pour le concentré de prouesses technologiques qui ne cesse, tous les deux ans, de nous surprendre. Cet été, Londres n'a pas dérogé à la règle. De la Led dans les moindres détails pour mettre en valeur l'époustouflante mise en scène de Danny Boyle ainsi que l'excellente culture et l'humour 'british': des chapeaux melon à ampoules, des couettes et oreillers lumineux, des taxis recouverts d'images pixelisées, des barres Led dans un piano transparent, des kilomètres de rubans cousus dans les costumes ou embarqués dans les mobiles... Mais vous l'aurez inévitablement remarqué, la zone des gradins paraissait, à l'image, souvent vide mais. colorée. Etrange ! Pourtant, le stade affichait bien complet et les téléphones portables de l'audience n'ont pas été synchronisés et contrôlés par les designers ! Tait Technologies a mis en place un système particulier, spécialement pour cette événement et adapté à ce stade. En effet, 70799 petites «pancartes » carrées ont été conçues utilisant le système modulaire FLX de Barco, et ont été installées entre chaque siège. Elles contiennent chacune neuf Led RGB contrôlables individuellement et en temps réel. Soit en tout plus de 635 000 pixels ! Une forme d'interactivité, voulue par le metteur en scène, se créée entre le public et le spectacle puisque ces boîtiers ne sont pas solidaires des dossiers et peuvent être pris dans la main. Près de huit semaines de travail furent nécessaires à l'équipe d'une quarantaine de techniciens pour tirer les quelques 320 kilomètres de câbles qui permettent la distribution du signal aux quatre coins du stade. La fructueuse association Immersive/Avolites a pu, avec deux média serveurs Ai Infinity ainsi que deux consoles Sapphire Media (NDLR qui n'en étaient même pas encore au stade de la commercialisation), configurer et contrôler chacun de ces pixels. Pour le design, et après le succès à Beijing en 2008, Crystal CG est de nouveau partenaire et fournisseur officiel des images numériques des Jeux. Une équipe de l'entreprise s'est concentrée durant des mois sur la


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Un écran LED inatendu - P.52
Page 52 - 1/2
Un écran LED inatendu - P.53
Page 53 - 2/2

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Roberto Alagna illumine les arènes
Article suivant
Reportages: Sennheiser, croissance et structuration



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.