Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 24 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Discomobile
publicite


Reportages: Discomobile COMMANDER Magazine Sono N° 324
BR Sono - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 324 Page 72 - mai 2007 ::: Texte: Alain-Marc Malga -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Discomobile
Crédits
Texte: Alain-Marc Malga -

Signe distinctif : Benjamin, 22 ans, se révèle fin limier quand il s'agit d'investir. Comme pour beaucoup, la discothèque mobile représente pour lui un tremplin, le moyen de s'épanouir et de gagner ses lettres de noblesse dans la profession. Benjamin a une vision à long terme de l'entreprise et il se montre très lucide quant à la nécessité de se former.

Après avoir obtenu son baccalauréat, Benjamin a cherché une orientation en rapport avec sa passion. Il enchaîne ainsi plusieurs petits boulots avant de se résoudre à créer son entreprise discomobile : "J'ai déclaré l'activité le 1er juillet 2006. Tout est "carré", on ne craint plus le contrôle, les risques "assurances". Vu que l'association sans but lucratif ne permet pas de dégager des bénéfices et que j'étais le seul entrepreneur, je me suis inscrit au greffe du tribunal de la chambre de commerce en tant qu'entreprise individuelle (E.I.), et j'ai opté pour le régime fiscal de la micro-entreprise. Un régime très souple qui épargne à l'entrepreneur les tâches administratives pesantes et récurrentes telles que le suivi d'écritures pour les bilans comptables et les déclarations de TVA. En tant qu'entrepreneur individuel, j'aurais pu directement me déclarer auprès de l'Urssaf mais j'avais un contact à la chambre de commerce et le processus, déjà simplifié, m'a encore été facilité. En revanche, je suis intervenu auprès des services de l'Urssaf pour attirer l'attention sur la spécificité de la discomobile, une activité que j'exerce à titre occasionnel car je suis encore déclaré comme étudiant et, de plus, signataire d'une convention de formation professionnelle ! J'ai obtenu une révision à la baisse des montants forfaitaires de cotisations sociales sur la foi d'un montant de chiffre d'affaires déclaré inférieur à celui qui sert de référence."

Sono : Tu bénéficies de la franchise en TVA ?
Benjamin : ...


:::UN ÉQUIPEMENT COHÉRENT

Sono: Décris-nous et argumente tes choix en équipements.
Benjamin : Un concours de circonstance m'a amené dans un magasin d'achat et vente de matériel d'occasion où j'ai déniché...

Sono: As-tu trouvé à t'assurer pour la responsabilité civile et la garantie des matériels ?
Benjamin: Pour le moment, j'ai souscrit ...

Sono: Les critères d'appréciation d'un bon discomobile ?
Benjamin: éjà, ...


Benjamin a le virus de la sonorisation, mais depuis quand ? Depuis longtemps, tout jeune, dès qu'une soirée était organisée, tout le monde savait pouvoir compter sur moi. Au début avec des chaînes Hi-Fi que nous avons forcément "cramées", puis avec des enceintes Boost. J'ai commencé à fabriquer des enceintes, ébénisteries comprises, dont deux caissons de basse qui sont encore opérationnels (HP Kilomax). L'animation discomobile n'est pas une fin en soi. Quoi qu'il arrive, je poursuivrai l'activité, quitte à prendre des employés, mais j'aborde BR Sono comme un tremplin. Je suis pour deux années en formation de technicien supérieur son à l'école privée Studio M de Montpellier. Une formation correcte pour appréhender les bases et qui présente l'avantage d'effectuer des stages dans les entreprises du secteur. J'ai terminé hier un stage d'un mois à Roujan (34) chez Assistance Concert Spectacle (ACS). Mon objectif est d'évoluer dans le domaine de la sonorisation mais également dans celui de l'enregistrement, de façon à hisser et promouvoir BR Sono sur les marchés de la prestation et du concert. Il y a aussi le projet de créer une salle de réception convenablement sonorisée pour les soirées privées. Il y a carence de salles dans la région et ce serait une façon de programmer la réservation de soirées avec un minimum de six à huit mois d'avance. La garantie de ressources planifiées sécurisantes pour BR Sono.

BR Sono
Tél. : 04 67 78 20 97
Site : www.br-sono.com


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Discomobile BR Sono - P.72
Page 72 - 1/4
Discomobile BR Sono - P.73
Page 73 - 2/4
Discomobile BR Sono - P.74
Page 74 - 3/4
Discomobile BR Sono - P.75
Page 75 - 4/4

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Bancs d'essais: RSS BY ROLAND S-4000 DIGI TAL SNAKE
Article suivant
Bancs d'essais: TASCAM DM-4800



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.