Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l'univers visuel de la dernière tournée du groupe
publicite


Reportages: Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l'univers visuel de la dernière tournée du groupe COMMANDER Magazine Sono N° 409
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 409 Page 26 - mars 2015 ::: crédits n/c :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l
Crédits
crédits n/c

Après une série de dates dans les clubs et un passage à l'Olympia, Bertrand Cantat et ses comparses de Detroit ont enchaîné les Zénith. Un concert tout en contrastes qui s'appuie sur un kit lumière léger mais puissant et sur une vidéoprojection omniprésente. Bruno Corsini supervise toute la partie visuelle, du design des lumières jusqu'à l'image vidéo. C'est la première collaboration professionnelle entre les deux beaux-frères, mais on sent bien que la complicité et la connivence artistiques sont anciennes.

Le support de ces images est constitué de deux écrans à LED semi-transparents, superposés et décalés, le plus haut des deux se situant plus au lointain. Ils composent la base de la scénographie, couvrent toute la largeur de la scène et servent d'arrière-plan visuel aux musiciens. La lumière est distribuée dans l'espace par rapport à ces écrans : devant, derrière, mais aussi à travers ou encore dans l'interstice médian qui les sépare l'un de l'autre. Il y a ainsi toute une géométrie de la lumière et de ses faisceaux qui s'organise par rapport à l'image vidéo et à la structure de projection.

Tout est parti d'une photo. Celle qui constitue la base graphique de la pochette réalisée par Jérôme Witz pour « Horizon », le dernier album de Detroit. C'est de cette esthétique qu'est né le design des lumières de la tournée. C'est de là également qu'est venue l'importance accordée à l'image vidéo, élaborée à partir des graphismes de Jérôme Witz, de Perrine Arnaud et de Bruno Corsini lui-même.



Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l’univers visuel de la dernière tournée du groupe - P.26
Page 26 - 1/8
Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l’univers visuel de la dernière tournée du groupe - P.27
Page 27 - 2/8
Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l’univers visuel de la dernière tournée du groupe - P.28
Page 28 - 3/8
Detroit en clair-obscur : Bruno Corsini signe l’univers visuel de la dernière tournée du groupe - P.29
Page 29 - 4/8

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Le rendez-vous technique FREEVOX



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.