Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 18 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Contempler Ravel
publicite


Reportages: Contempler Ravel COMMANDER Magazine Sono N° 399
Fascinantes images génératives signées Quayola et Sinigaglia - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 399 Page 36 - avril 2014 ::: Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Contempler Ravel
Crédits
Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -

En répondant à une proposition osée de la pianiste Vanessa Wagner, le duo d'artistes visuels italiens signe une performance vidéo exceptionnelle qui fait corps avec la poésie musicale de Maurice Ravel. Et pour cause : ici, c'est le son qui fait naître les images !

La performance Ravel Landscapes est née d'une envie de la pianiste classique Vanessa Wagner, réputée pour ses qualités d'interprète, sa curiosité artistique et l'éclectisme de ses collaborations, qui vont de la danse à la vidéo en passant par la musique électronique. C'est elle qui a proposé à Davide Quayola et Natan Sinigaglia de concevoir ensemble, à partir des oeuvres pour piano de Maurice Ravel, un spectacle dans lequel la musique génère les images. La composition musicale impressionniste de Ravel permet aisément d'imaginer un monde visuel fait de mouvements et de couleurs qui se prête remarquablement à un tel projet. Elle a donc retenu quatre classiques du piano ravélien : La Pavane pour une infante défunte, Les Valses nobles et sentimentales, Ma mère l'Oye (dans une version pour piano seul) et une pièce plus sombre, Gaspard de la nuit. Bien que Quayola soit installé à Londres et Sinigaglia à Varèse, ces deux artistes visuels italiens collaborent depuis plusieurs années sur divers projets internationaux, et ils ont développé une succession de logiciels audio-réactifs destinés à des performances live et à des concerts audiovisuels qui permettent une visualisation du son en temps réel. La première version de cet outil s'appelait Partitura, la dernière en date se nomme Dedalo. En fait, il s'agit plutôt d'un ensemble interconnecté de logiciels dont le noyau central est constitué par VVVV, un environnement de développement et d'exécution hybride - textuel et visuel - destiné à l'animation 2D et 3D, au mapping et à la diffusion multi-écrans. Autre élément essentiel de cet ensemble, un système de captation et d'analyse complexe du son fournit en temps réel les paramètres qui vont permettre de générer les images de façon synchronisée, transformant la musique en poésie visuelle. De cette rencontre est née la performance Ravel Landscapes, qui a été créée à Metz en janvier 2013, avant d'être présentée à la Cité de la Musique, puis au Centre des Arts d'Enghien-les-Bains en novembre dernier. L'équipe est minimale : outre les trois artistes, la direction technique est assurée par Benoît Simon qui collabore avec Davide Quayola depuis deux ans. Le dispositif est on ne peut plus simple : un piano à queue et, juste au-dessus en arrière-plan, deux écrans jointifs qui reçoivent les images rétro-projetées de deux Panasonic PT-DZ12000E équipés d'optiques 0.9-1.1:1. Le toucher tonique, mais très délicat, de Vanessa Wagner et la sensualité des paysages visuels de Quayola et Sinigaglia font le reste : un spectacle fascinant dans lequel la symbiose subtile des images et de la musique composent un univers dynamique foisonnant, une longue variation audiovisuelle d'une étonnante beauté. Mais le minimalisme apparent du spectacle dissimule un travail de programmation très complexe.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Contempler Ravel - P.36
Page 36 - 1/12
Contempler Ravel - P.37
Page 37 - 2/12
Contempler Ravel - P.38
Page 38 - 3/12
Contempler Ravel - P.39
Page 39 - 4/12

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Christophe Maé au Palais des Sports de Paris



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.