Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 18 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ?
publicite


Reportages: Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ? COMMANDER Magazine Sono N° 379
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 379 Page 44 - juin 2012 ::: Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ?
Crédits
Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -

Les projets ambitieux deviennent aussi rares que les techniciens familiers de l'installation son et lumière en discothèque. L'occasion nous est donnée de retrouver François Alves (Diffaudio) au sein de l'un des temples historiques du divertissement nocturne parisien, pour y détailler l'intégration d'une sonorisation en d&b audiotechnik. Rien que ça !

Le club est situé au coeur d'un quartier animé du 8ème arrondissement, proche de l'avenue des Champs-Élysées. L'endroit abritait en son temps l'apocalypse, club d'olivia Valère racheté en 1998 par Joël schweitzer (les Planches Deauville). Entretemps devenue la propriété de l'entrepreneur Laurent de gourcuff (noctis), l'exploitation s'étend sur plus de 600m2 et peut accueillir 450 personnes (capacité légale). L'établissement peut être privatisé avec un minimum de personnel (1 à chaque poste clé) et le client ne se voit pas imposer le traiteur : rallye dansant, bar-mitzvah, événement d'entreprise, ou encore pour les besoins de tournages comme pour « Les infidèles ». Les Planches se mettent trois ou quatre fois par an au service du septième art.

Un temps présenté comme l'antichambre d'une jeunesse dorée parisienne, le club se métamorphose au gré des soirées thématiques telles que celles organisées chaque vendredi (La nouba) ou jeudi (au bonheur des dames). Ce jour là, me dit-on, l'endroit est fréquenté par une gent féminine très glamour. Bref, François récolte un point de pénalité pour avoir organisé le reportage un mardi ! accéder aux Planches sous-entend de laisser les baskets au vestiaire pour se présenter en tenue de ville et passer les fourches caudines du physionomiste. La décoration est à dominante rouge théâtre. Un environnement intimiste et modulable qui s'articule autour de salons privatifs avec fumoir, du bar, de l'espace restaurant et d'une série de suites aménagées autour d'un dancefloor légèrement décaissé où chacun peut évoluer dans une ambiance tantôt électro-lounge. tantôt disco et house. Les derniers grands travaux datent de 2009. La présente mise à niveau technique va de pair avec la volonté de la direction d'attirer une clientèle d'un âge un peu plus mûr, encore plus exigeante.

:::PLEIN FEU SUR LES PLANCHES

Sono Mag : La marque d&b se rencontre rarement en diffusion discothèque. En quoi s'est-elle imposé aux Planches? Comment parviens-tu à convaincre les commanditaires d'investir autant dans le son ?



Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ? - P.44
Page 44 - 1/6
Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ? - P.45
Page 45 - 2/6
Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ? - P.46
Page 46 - 3/6
Club Les Planches: La discothèque des clubbers audiophiles ? - P.47
Page 47 - 4/6

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: Lifting lumière de l'Atelier Renault
Article suivant
Comprendre: PATCHER LE MADRIX



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.