Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 24 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > Le cirque du Mexique
publicite


Reportages: Le cirque du Mexique COMMANDER Magazine Sono N° 270
EAW fait son numéro - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 270 Page 54 - juin 2002 ::: Texte: Jean-Pierre Roche -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Le cirque du Mexique
Crédits
Texte: Jean-Pierre Roche -

Installé cet hiver sur la Pelouse de Reuilly, aux portes de Paris, le Cirque du Mexique, produit par la société Européenne de Spectacles était logé sous un immense chapiteau : le Phénix est en effet le plus grand chapiteau de cirque sans mât. Il offre une surface au sol de 4 950 m2 et peut accueillir 5 500 spectateurs en configuration cirque. Et les techniques de sonorisation et d'éclairage qui y sont mises en ouvre n'ont rien à envier aux installations de concert.

Une diffusion très large ! Le principe même du cirque repose sur l'utilisation d'une piste ronde autour de laquelle sont installés des gradins pour les spectateurs. Seule l'entrée des artistes au-dessus de laquelle se trouve la loge de l'orchestre vient couper le cercle. L'ouverture atteint ainsi 280° ! Autant dire qu'il est indispensable de diffuser large. La solution adoptée a donc forcément été une sonorisation répartie. Les enceintes sont fixées sur le gril qui a ici la forme d'un quadrilatère, encadrant la piste. Cette structure supporte aussi, évidemment, l'essentiel de l'éclairage. Elle peut accepter jusqu'à 12 tonnes de charge. La base de la diffusion utilise des EAW JF560z. Une enceinte deux voies équipée d'un 15 pouces et d'une compression à gorge de 1,4 pouces et bobine de 75 mm montée dans un pavillon à directivité constante. Un spectacle pour les yeux avant tout Manifestement l'essentiel du spectacle, au cirque, est pour les yeux. La musique n'intervient que pour accompagner, souligner et assurer les intermèdes ; pas question de prendre le dessus sur le côté visuel ! Les niveaux sonores sont donc toujours fort raisonnables ­ voire faibles sur certains numéros ­ et le système EAW n'a évidemment aucun mal à fournir ce qu'on exige de lui. Couvrir l'ensemble des 280° de gradins installés autour de la piste est plus délicat. D'autant que leur hauteur n'est pas négligeable ! Pourtant les niveaux sont bien répartis sur l'ensemble de l'espace couvert. La qualité du son nous a paru être d'un excellent niveau : précis, sans la moindre trace de distorsion, démontrant qu'avec une installation relativement simple et sans faire appel à beaucoup de matériel, on peut obtenir des résultats parfaitement satisfaisants.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Reportages: Nuit Celtique, Nuit Magique
Article suivant
Bancs d'essais: Conditionneur analogique



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.