Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 16 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > LES CHAMPIONNATS DMC
publicite


Reportages: LES CHAMPIONNATS DMC COMMANDER Magazine Sono N° 307
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 307 Page 170 - novembre 2005 ::: crédits n/c :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

LES CHAMPIONNATS DMC
Crédits
crédits n/c

Le 18 septembre dernier avait lieu au Rex (Paris), le championnat de France des DJ DMC 2005. Une édition qui a mis en avant une nouvelle génération de DJ venus des quatre coins de France. Quelques jours plus tard : le Palais d'Hammersmith à Londres accueille la 20e édition des championnats du monde. Résumé.

CHAMPIONNATS DE FRANCE
Qui partira représenter la France aux championnats du monde ? Nous vous livrons les résultats étape par étape.

Par équipe
Après un désistement de dernière minute, l'équipe nantaise Fresh Dope se retrouve seule pour présenter son show. Tout n'est cependant pas joué d'avance puisqu'il faut encore convaincre le jury que ce show est digne des Championnats du Monde. C'est sans problème que les Fresh Dope passeront cette épreuve avec un show bien ficelé musicalement.

Les battles for World Supremacy
Six DJ sont en lice. Victor de Paris et Or d'ouvre de Rennes sont les favoris de cette édition 2005. Le jury composé de Style, D'Jill, Netik, Doze, R.Ash, récupère les cartons à lever à chaque fin de battle pour déterminer le gagnant. Après un tirage au sort, le jeune Victor se jette dans l'arène face à DJ Yash. CHAMPIONNATS DU MONDE
Comme toujours, le marathon scratch court sur deux jours avec le programme habituel : Battle for World Supremacy et Equipe pour le premier soir, Individuel et show-case pour le second. Du côté de la France, la délégation est de plus en plus importante : Coup 2 Cross défendent leur titre pour la troisième fois consécutive, ils sont accompagnés d'une équipe de télévision (France 4) dans le but de réaliser un documentaire. Fresh Dope, crew de Nantes, représente l'équipe de France et les Birdy Nam Nam sont aussi de la partie. Invités pour faire un show-case, les BNN sont connus et reconnus dans l'histoire du DMC. Crazy B, l'éternel "vice champion", DJ Pone l'éternel "champion des éliminatoires", Need et Mike ex Scratch Action Hiro. Une époque révolue mais inscrite dans la mémoire collective. Les retrouvailles avec la scène des championnats s'annoncent émouvantes. Certains jeunes DJ français font le déplacement pour "supporter" ou critiquer ce qui sera leur premier championnat du monde en live. Le Novotel, près du Palais, grouille de DJ venus des quatre coins du monde.

Battles for World Supremacy
Pour sélectionner les meilleurs DJ de cette catégorie, des éliminatoires s'imposent. Deux fois 60 secondes et c'est le Taïwanais, DJ Nuddle qui ouvre le bal. Il est battu à l'unanimité par l'Irlandais DJ Jem.

Compétition individuelle
Le soleil est au rendez-vous pour cette deuxième journée de championnats. Pendant que certains sont à l'affût des disquaires londoniens, d'autres cuvent leur victoire. Allemands et Français se sont retrouvés autour de quelques verres pour célébrer leurs victoires respectives et le réveil semble difficile. Le début d'après-midi annonce les éliminatoires. Vingt-trois pays se donnent rendez-vous au Palais, vidé de son public. Trois minutes pour convaincre un jury en huis clos, une épreuve délicate qui verra repartir certains d'entre eux, sans même être passé par la case championnat. Seulement dix candidats resteront en lice. Après des heures interminables d'éliminatoires, Tony Prince annonce les heureux participants. Le DJ le mieux noté est le Français DJ Pfel (C2C). Les DJ félicitent notre champion de France et lui prédisent la première place,




Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Actualités: Plasa Show de Londres : la lumière
Article suivant
Reportages: Complexe Discothèques



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.