Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 18 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Reportages > 1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale
publicite


Reportages: 1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale COMMANDER Magazine Sono N° 398
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 398 Page 50 - mars 2014 ::: Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale
Crédits
Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot -

Evènements populaires, les comédies musicales mobilisent les foules. 1789 aura passé quatre mois au Palais des Sports, avant d'enchaîner plus de six mois de tournée, puis de revenir au Palais des Sports, soit un total de cent-quatre-vingt-dix dates. Et c'est à la porte de Versailles de Paris que nous avons rencontré l'équipe son du spectacle. Le thème du reportage, la console Lawo MC2 56 qui trône fièrement en régie depuis que des musiciens ont remplacé les bandes enregistrées.

:::L'ÉCOLE DU STUDIO
Au contact de ces artistes, Jean-Philippe progresse très vite, d'autant plus vite qu'à cette époque, des réalisateurs dirigeaient les séances des artistes anglo-saxons. au-delà de leur rôle sur les arrangements, ces réalisateurs avaient une vraie idée de ce qu'ils souhaitaient entendre pour le son, et notamment sur la façon de capter. « Je me souviens d'une séance de prise de son de batterie où je commence à installer le kit habituel. Le réalisateur intervient d'un péremptoire « trois micros, pas plus ». » explique Jean-Philippe. « Il me fait sortir un U47 et deux U87 et m'explique où il souhaite qu'ils soient placés pour obtenir le résultat qu'il recherche. Je m'exécute et retourne à la console, lève les faders et enclenche l'EQ. nouvelle intervention du réalisateur qui m'interdit l'égalisation et me demande travailler sur la phase. avec ces seuls trois micros et une combinaison d'inversion de phase, on a en effet obtenu un son de batterie bluffant. L'ajout d'une toute petite réverbe au moment du mix et la caisse claire est devenue énorme. J'ai ce jour-là compris que, plus on en mettait, moins on en entendait. Et c'est vrai pour l'espace, pour la bande passante.»

Derrière la Lawo, nous retrouvons Jean-Philippe Bonichon. Il est assisté de grégory Carlet et arnaud Bayssat. Jean-Philippe est ingénieur du son depuis plus de 35 ans. originaire de Bourgogne, on le retrouvait déjà alors qu'il était ado à réaliser le son des bals de la région. Il n'a que 17 ans quand il tourne avec Little Bob story. Il conforte ensuite son expérience d'autodidacte durant des années passées en studio, avant de rejoindre au milieu des années 80 le prestigieux studio marcadet, à une époque où nombre de groupes de renommée mondiale venaient travailler dans ce haut lieu de l'enregistrement. agé de moins de 25 ans, il côtoie michel Polnareff, Etienne Daho ou marc Lavoine - il accompagnera aussi ces deux derniers en live -, mais aussi Police, stevie Wonder ou Prince.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale - P.50
Page 50 - 1/6
1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale - P.51
Page 51 - 2/6
1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale - P.52
Page 52 - 3/6
1789 - Une Lawo MC2 en comédie musicale - P.53
Page 53 - 4/6

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Reportages: -M- à Bercy : Le Labo du Son
Article suivant
Reportages: C2C Noir final ?



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.