Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 23 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Métier / Formation > DJ JAMES, NAUGHTY J
publicite


Métier / Formation: DJ JAMES, NAUGHTY J COMMANDER Magazine Sono N° 324
Le dernier rempart - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 324 Page 192 - mai 2007 ::: Texte: Cedic M. -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

DJ JAMES, NAUGHTY J
Crédits
Texte: Cedic M. -

Février 2007. Joey Starr est en pleine promotion de son premier album solo «gare au jaguarr». Il traverse la France depuis quelque temps pour défendre son album sur scène et est de retour sur la scène de l'Olympia à Paris, pour deux dates supplémentaires. Dimanche après-midi, balance dans ce lieu mythique du patrimoine musical français. Aux platines, les DJ, James et Naughty J, assurent comme au bon vieux temps du groupe NTM. Ces deux figures tranquilles du djaying hexagonal inspirent le respect, et c'est dans le calme que nous nous retrouvons backstage pour un chassé-croisé sur un thème de la musique qui leur est cher.Sur Sonomag, intégralité de l'article et biographie des deux dj's

:::Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de Sono Mag ?
James : Je suis DJ James du groupe B.O.S.S, ex NTM.
Naughty J : Je suis DJ Naughty J, pareil, B.O.S.S, et ex NTM.

:::Pouvez-vous me parler de vos débuts en tant que DJ ?
Naughty J : J'ai commencé à mixer à la maison sur les platines de mon père, avec ses disques de zouk, dans un premier temps, puis j'ai acheté mes propres disques, du hip-hop. Je devais avoir à l'époque 14/15 ans. James : Moi, c'est un pote qui m'a fait découvrir le mix, lui mixait déjà depuis un certain temps. Suite à ça, je me suis acheté mes propres platines il y a maintenant une quinzaine d'années. J'ai commencé de suite par mixer du hip-hop.

:::Comment en êtes-vous arrivés à travailler avec Joey Starr ?
Naughty J : Moi, je ...
James : Je tournais avec .

:::Quelles sont selon vous les qualités requises pour faire un bon DJ ?
James : Il y a selon moi, plusieurs DJ, le DJ ...
n'est pas l'endroit ou la soirée appropriée.
Naughty J : Pareil, on veut que les gens s'éclatent. (rires)

:::Combien de temps par jour passez-vous derrière les platines ?
Naughty J : Je passe deux, trois heures par jours à m'entraîner. En gros, il faut s'entraîner jusqu'à obtenir une certaine aisance. après, c'est selon les personnalités.
James : Dans mon cas, c'est plutôt quand il y a des répétitions. Personnellement, je ne m'entraîne jamais, je préfère passer mon temps à faire de la production.

:::Ton background de DJ influence-t-il ton travail de producteur ?
James : Dans le clubbing, forcément, moi j'aime faire danser les gens. Mais, globalement, c'est surtout une question "d'humeur du jour", je me laisse donc aller à mes humeurs, je compose de la musique avant tout, et s'il se trouve qu'un morceau sur lequel je travaille a un potentiel pour faire un bon track de soirée, je suis toujours content, mais c'est pas primordial.
Naughty J : Je "tapote" un peu les machines, j'ai une MPC 4000, je suis en train de m'y mettre un peu plus sérieusement.

:::Quel est selon vous le support idéal pour un DJ set ?
James : Désolé pour les fans de vinyles, le grain, tout ça. mais au jour d'aujourd'hui, il faut bien reconnaître qu'un logiciel comme Serato, c'est bien pratique. On est content de ne plus avoir à porter des sacs de disques énormes (rires). J'ai les disques chez moi, je passe pas mal de temps à numériser. Donc, pour moi, c'est un PC portable et des MP3. Naughty J : D'autant que je ne fais pas vraiment la différence au niveau du son. Mon support favori reste donc les platines vinyles style Technics SL1200. J'aime bien aussi les platines Vestax, toute la série des PDX. En table de mix, je suis aussi plutôt Vestax, j'ai une 07 Pro Samurai, mais je suis également curieux d'essayer la nouvelle table de mix Rane TTM 57 SL, celle qui inclut le logiciel Serato. Tu peux ainsi tout contrôler depuis la table. Il y a une carte son incorporée, également des effets, des joysticks de contrôle, c'est plutôt excitant. James : Pareil pour moi, mais je suis quand même plutôt Technics SL 1200, pour les platines et Vestax 007 Pro, pour la mixette. C'est vrai que la nouvelle Rane a l'air vraiment bien, je vais l'essayer. Sinon mon casque est un Sennheiser HD 25. Naughty J : Comme cellules, j'utilise les Ortofon, modèle Q.Bert, elles dégagent un son puissant, pour la scène, c'est parfait.

:::Quel matériel utilises-tu pour la production musicale ?
James : Alors, j'ai un peu tout essayé. J'ai commencé par les MPC d'Akai, notamment la MPC 60, celle avec le séquenceur Roger Lynn, entre autre, qui est plutôt terrible au niveau du son. J'utilisais aussi pas mal d'expandeurs style Roland ou Korg. Et puis j'ai découvert le logiciel Reason. C'est un peu une révélation pour moi. Très simple d'utilition, il fonctionne sur le principe du "tout en un", c'est un studio virtuel qui visuellement ressemble à un rack de matériel "hardware". J'utilise le séquenceur, également les sons, même s'il m'arrive de rebrancher mes expandeurs quand je suis à la recherche d'un son en particulier. Je pense avoir trouvé le support que je cherchais, je me sens très à l'aise avec ce soft, c'est primordial pour moi. C'est vraiment une libération de pouvoir tout composer sur son ordinateur, et puis on bouge beaucoup, c'est super pratique. Je ne pose pas du tout la question du numérique ou de l'analogique pour la composition. Une fois mes morceaux terminés, je passe toutes mes pistes dans ProTools, puis je mixe le tout dans une grosse table analogique pour finaliser.

:::Vos producteurs préférés ?
James : On a une culture très "rap US". Pour moi, le "boss" incontesté, c'est Timbaland, Notts également, on n'en parle pas trop, mais j'aime bien. Swiss Beats, et puis toujours Dr Dré, Scott Torch, Eric Sermon, Primo, un classique, mais je ne m'en lasse pas. On vient de là. En France, je ne me rappelle jamais du nom des producteurs, j'ai bien aimé la prod' sur l'album de General Mac Tyer, la moitié du groupe Tandem, une valeur sûre du 93. Naughty J : Pareil, au niveau des influences, même si j'aime bien aussi les trucs de skateurs.

:::Et les productions du sud, qui sont tendance comme le crunk, etc. ?
James : Je joue quelques morceaux en soirées, car il ne faut pas négliger ce style, mais j'en suis pas fou, je ne passerais pas 2 heures de crunk. C'est un peu bruyant. (rires). Naughty J : J'aime bien mais j'avoue que je ne suis pas vraiment rentré dedans, non plus.

:::Quels conseils donneriez-vous à un DJ/producteur qui débute ?
Naughty J : S'entraîner, s'entraîner, et s'entraîner. Je ne vois que ça. James : Et puis, s'accrocher car il est aujourd'hui difficile d'en vivre, il faut beaucoup de rigueur.
Naughty J : Et puis, savoir se vendre, tu peux être le meilleur du monde et rester dans ta chambre, Aujourd'hui, il faut passer en radio, faire de la scène, être présent pour de la promo, ce n'est pas évident.

:::Votre actualité ?
James : Je prépare une mixtape de rap français, et une streettape de rap avec uniquement des artistes parisiens.
Naughty J : Moi, je prépare les prochains volumes des compils Ragga Connection, on a sorti la cinquième il y a quelque temps, le reste arrive.

:::STUDIO DJ / SET UP SCÈNE
Platines Technics SL1200
Table de mixage Vestax Pro 007
Table de mixage Technics SH EX 1200
Cellules Ortofon CCTwin Q.Bert
Casque Sennheiser HD25
Echantillonneur Roland SP 404
Enregistreur 360 Systems DR 554 E Instant Replay

:::STUDIO / PRODUCTION
Ordinateur Mac Book
Logiciel Reason
Echantillonneur/séquenceur Akai MPC 4000

:::Légende photo
La paire de DJ pose devant les deux platines Technics SL1200 et la table de mixage Vestax PMC 007 en mimant un scratch en commun. En fond on distingue, l'ordinateur PC portable qui gère le logiciel Serato de Rane. Ce dernier leur permet de gérer tous les sons qu'ils vont jouer ou scratcher sur les deux platines Technics.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Métier DJ: DJ James & Naughty J - P.192
Page 192 - 1/4
Métier DJ: DJ James & Naughty J - P.193
Page 193 - 2/4
Métier DJ: DJ James & Naughty J - P.194
Page 194 - 3/4
Métier DJ: DJ James & Naughty J - P.195
Page 195 - 4/4

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Métier / Formation: DJ ASSAD
Article suivant
Reportages: Diam’s au Zénith (le son)



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.