Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 17 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Entreprise et métiers > FRANCK SONO
publicite


Entreprise et métiers: FRANCK SONO COMMANDER Magazine Sono N° 386
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 386 Page 122 - février 2013 ::: Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

FRANCK SONO
Crédits
Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga -

Cette société en nom propre créée en 1986 avec pour activité principale la sonorisation et l'éclairage de concert emploie aujourd'hui à temps complet onze salariés ; personnels techniciens, administratif, une attachée commerciale, et un volant d'une vingtaine d'intermittents. Une petite entreprise, explique humblement Franck Lichtle, mais une société qui, derrière son enseigne digne d'une discomobile, affiche un CA de plus de deux millions d'euros et intègre la maîtrise d'une solution globale: son, lumière et vidéo. Excusez du peu.

Conjoncture oblige, l'expérimenté Franck Lichtle a réorganisé sont staff commercial avec le recrutement d'une personne en charge exclusivement des marchés publics, réputés fastidieux: Franck Lichtle :"Cette organisation nous permet de mieux répondre aux demandes mais également de capter d'autres marchés. L'activité économi - que a considérablement évolué ces dernières années avec une multipli - cation de petites affaires. Notre secteur est bien évidemment touché car les agences travaillent moins et il faut se révéler caméléon pour s'adapter. J'observe que nous intervenons de moins en moins à Paris depuis deux ans. Le volume d'affaires des collectivités, réduit en terme de budget, reste récurrent, voire augmente avec les fêtes locales, les voeux des maires, feux d'artifices, etc., et l'institutionnel pour les inaugurations de bâtiments. Pour le compte du Conseil Général de Seine et Marne, par exemple, nous avons travaillé un club de l'entreprise qui a remporté un grand succès. La participation croissante reflète l'attente des entrepreneurs et leur intérêt pour le discours politique et les stratégies économiques, un révélateur de l'inquiétude du moment. L'effondrement des marges, avec la multiplication des points de vente "cartons", a totalement annihilé la notion de service. La disparition de marges stables est très dangereuse pour les entreprises. Je sors d'un entretien avec mon comptable, et les chiffres montrent que nous sommes en deçà de dix points de marge sur le matériel vendu depuis le début de l'année. Cette notion de service perdure pour la clientèle d'un certain âge mais la vente comptoir est moribonde.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Frank SONO - P.122
Page 122 - 1/11
Frank SONO - P.123
Page 123 - 2/11
Frank SONO - P.124
Page 124 - 3/11
Frank SONO - P.125
Page 125 - 4/11

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Bancs d'essais: NATIVE INSTRUMENTS KONTROL F1
Article suivant
Divers: Mémento de l'élingueur (INRS)



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.