Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Dossiers > Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d'éclairement
publicite


Dossiers: Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d'éclairement COMMANDER Magazine Sono N° 410
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 410 Page 52 - mai 2015 ::: Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d
Crédits
Photos: Olivier Balagna - Texte: Olivier Balagna -

De la radiométrie à la photométrie, c'est tout un système de données qui s'élabore en intégrant un paramètre fondamental, la perception visuelle de la lumière par l'oeil humain. Dès lors, comment ces données sont-elles « manipulées », c'est-à-dire à la fois utilisées, interprétées mais aussi parfois biaisées ? Des exemples concrets de leur manipulation vont nous permettre de comprendre à quoi elles nous servent, comment les lire et comment elles peuvent parfois nous abuser. Première étape de ce tour d'horizon : le flux et l'éclairement lumineux.

Dans le précédent chapitre, nous avons vu que la photométrie est un système de valeurs particulières entièrement construit à partir des grandeurs radiométriques. La radiométrie mesure l'énergie rayonnante de toute source de lumière - depuis les rayonnements gamma jusqu'aux ondes radioélectriques - et en extrapole une série de données signifi - catives tandis que la photométrie ne concerne que l'infi me partie des rayonnements perceptibles par les cellules oculaires humaines, sur une échelle de longueurs d'ondes située entre 380 et 780 nanomètres. Les données photométriques introduisent donc un nouveau paramètre, celui de la perception visuelle, en «corrigeant» chaque donnée radiométrique correspondante en fonction de ce que voit effectivement l'oeil humain. Toutes ces données - radiométriques ou photométriques - sont des indications de puissance de l'énergie rayonnante émise par une source ou reçue par une surface quelconque.

Retrouvez la suite de l'article dans le sonomag N° 410


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d’éclairement - P.52
Page 52 - 1/12
Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d’éclairement - P.53
Page 53 - 2/12
Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d’éclairement - P.54
Page 54 - 3/12
Dossier lumière, CHAPITRE 4: La manipulation des données photométriques de flux et d’éclairement - P.55
Page 55 - 4/12

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:






pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.