Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 24 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Divers > Présentation Martin Audio W8L:
publicite


Divers: Présentation Martin Audio W8L: COMMANDER Magazine Sono N° 270
le line array hisse le pavillon - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 270 Page 168 - juin 2002 ::: Texte: Jean-Pierre Roche -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Présentation Martin Audio W8L:
Crédits
Texte: Jean-Pierre Roche -

Présenté de façon statique lors du dernier Siel, le nouveau système line-array W8L de Martin Audio ne pouvait qu''attirer l''attention. Nous avons pu l''examiner de plus près, et surtout l''écouter, lors d''une session de tests dans une salle de spectacle de Birmingham. La salle, vaste volume pouvant recevoir des milliers de spectateurs, était équipée de gradins entourant un large parterre, un peu comme un stade couvert. Pas forcément idéal pour l''acoustique . mais une bonne épreuve pour le W8L ! Pas de grande surprise dans la configuration utilisée : deux clusters ou plutôt deux "bananes" encadrent la scène, constituant un line-array des plus classiques. Chaque cluster comporte douze éléments W8L, sa courbure étant adaptée à la salle grâce au système de fixation créé par Martin Audio. Cette base est complétée par deux groupes de caissons de grave comportant chacun six WSX.

Le choix du pavillon La caractéristique principale du W8L, largement mise en avant par Martin Audio, est d'utiliser une charge par pavillon de tous ses transducteurs. Ce système à trois voies actives utilise un 15" à bobine 4" pour le grave : le pavillon est à une extrémité de l'enceinte, l'évent à l'autre. C'est toutefois dans le médium et l'aigu qu'il se distingue nettement de ses concurrents. Il utilise deux haut-parleurs de 8", alignés verticalement et naturellement chargés par pavillon ce qui leur permet d'atteindre une efficacité de 108 dB ! Ce pavillon avec la pièce de phase utilisée permet de conserver une onde relativement plate et une ouverture horizontale de 90° jusqu'à la fréquence de raccordement avec l'aigu soit 2,5 kHz. Cette fréquence de recouvrement, relativement élevée a permis à Martin Audio d'utiliser des compressions à moteur 1" pour l'aigu, évitant les modèles plus importants, souvent générateurs de duretés dans la restitution. L'aigu est donc confié à trois compressions 1" alignées verticalement dans trois pavillons intégrés en une seule pièce moulée. L'accent est mis sur la cohérence de la couverture horizontale sur tout le spectre audible permettant d'éviter les accidents hors de l'axe lors des transitions entre voies. Un "gros" système Par ses dimensions physiques mais aussi par sa conception le W8L est un "gros" système. Un line-array procure une onde cylindrique mais, à partir d'une certaine distance, cette onde se transforme inévitablement en onde sphérique. La fréquence de transition de cette transformation dépend de la fréquence et de la longueur de la ligne, la formule indiquée par Martin Audio étant : Fréquence de transition = (longueur de ligne acoustique) - x fréquence / 2 x vitesse du son De ce fait, une ligne acoustique de grande longueur est nécessaire pour conserver une onde cylindrique dans le bas-médium sur une distance importante, telle celle d'un stade typique où elle peut dépasser 150 m. Une ligne acoustique de douze éléments W8L correspond à cette nécessité tout en ayant une réserve de niveau dans l'extrême-aigu afin de pouvoir compenser l'absorption naturelle de ces fréquences par l'air.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Bancs d'essais: Splitter DMX



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.