Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Dimanche 22 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Comprendre > Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description
publicite


Comprendre: Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description COMMANDER Magazine Sono N° 379
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 379 Page 55 - juin 2012 ::: Photos: Jean-Yves Catel - Texte: Jean-Yves Catel -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description
Crédits
Photos: Jean-Yves Catel - Texte: Jean-Yves Catel -

Convenons-en, les auteurs et scénographes n'ont pas attendu André-Marie Ampère ou Thomas Edison pour s'exprimer. Au temps de la bougie, le spectacle a vécu des heures extraordinaires. Toutefois, il nous serait aujourd'hui difficilement envisageable de nous passer d'électricité. C'est bien simple, elle est partout! De l'éclairage à la sonorisation en passant par la projection vidéo, les ateliers de costumes... Pas un corps de métier ne s'en passe.

Bienfaitrice, cette fée électricité peut néanmoins s'avérer diaboliquement fatale! Invisible quand elle frappe, elle ne laisse que très peu de chances à ses victimes. Vous en doutez ? Débutons donc ce mois-ci l'exploration de l'utilisation sécurisée de l'électricité.

:::1 - Qu'est-ce que l'électricité?
C'est le résultat d'un déplacement d'électron. La matière est constituée d'atomes composés d'un noyau central et d'électrons gravitant autour. Le noyau est un assemblage de neutrons (nuls électriquement) et de protons (chargés positivement). Chargés négativement, les électrons sont normalement aussi nombreux que les protons dans le noyau. Toutefois, il arrive que certains s'échappent de l'atome pour devenir des électrons libres. L'atome ayant plus de protons que d'électrons devient positif électriquement. L'atome ayant récupéré l'électron en excédent est de charge négative. L'électricité naît de ce déplacement d'électrons. Elle peut se manifester naturellement (la foudre, l'influx nerveux, l'électricité statique .) ou se produire artificiellement par transformation d'énergie (hydraulique, nucléaire, etc.). Sa tension se mesure en Volt, son intensité en Ampère, sa puissance en Watt.

:::2 - Les risques matériels
En cas d'installation mal protégée (nous y reviendrons le mois prochain), une surintensité engendre un échauffement des conducteurs. Cette chaleur se transmet par conduction aux isolants qui peuvent fondre et mettre à nu le conducteur. Ce dernier peut créer un départ de feu au contact d'un matériau combustible (bois, tissu, etc.). En cas d'important court-circuit, il peut se produire dans le coffret électrique une explosion. Celle-ci peut être dévastatrice et projeter des corps métalliques en fusion. Ici encore, le risque (hormis la projection elle-même), sera le départ de feu. Un malheur n'arrivant pas seul, l'accident d'alimentation électrique peut neutraliser l'ensemble de l'éclairage et créer une panique. C'est dans ces momentslà que l'éclairage de sécurité sur source auxiliaire prend tout son sens.

:::3 - Quels sont les risques pour l'être humain
On dit souvent d'une personne ayant survécu à un choc électrique qu'elle s'est électrocutée. Le vrai terme est « électrisée ». L'électrocution est l'accident mortel qui peut parfois découler d'une électrisation. En cas d'exposition, les risques pour le corps seront fonctions de plusieurs facteurs : le type de courant (continu ou alternatif), son intensité, la résistance du corps humain, la surface de la zone de contact (un petit fil effleurant le bras ne causera pas les mêmes dommages qu'une grande pièce métallique touchant la jambe), l'humidité de la peau et le temps d'exposition. Autre paramètre pouvant accentuer la dangerosité : la trajectoire du courant. Celuici ayant pour habitude de suivre le chemin le plus court entre le point d'entrée et de sortie du corps, il risquera d'endommager prioritairement les organes se trouvant sur son chemin. Venons-en aux effets eux-mêmes. Une électrisation peut engendrer une brûlure. Celle-ci sera externe si elle est provoquée par un arc électrique ou de projection de métal en fusion. Mais elle peut également être interne si le courant pénètre le corps.
Autre dommage possible, les muscles du corps peuvent se contracter involontairement. Deux types de réactions sont alors à prévoir : soit le corps sursaute et réagit de manière incontrôlée (imaginez la dangerosité en situation de travail en hauteur ou avec un outil coupant), soit, si la main touche par exemple un corps conducteur alimenté électriquement, elle peut se contracter de manière incontrôlée. La victime se trouve alors prisonnière du piège électricité car plus longuement elle restera en contact, plus son muscle se contractera et favorisera la brûlure, voire pire... L'INRS a publié les dommages causés par le courant électrique sur l'organisme humain en fonction de seuils d'intensité. À 0,5mA, l'exposition entraînera une perception cutanée. À 5mA, on passe à une secousse électrique, à 10mA, le courant provoque une contracture musculaire entraînant une incapacité à lâcher prise. Si l'exposition monte à 25mA, le courant entraîne une tétanisation des muscles respiratoire pouvant aller (au delà de 3 minutes) jusqu'à l'asphyxie. À 40mA, la victime risque une fibrillation ventriculaire dès 5 secondes d'exposition. Si cette intensité devait atteindre les 50mA, ce risque de fibrillation apparaît alors au bout d'une seule seconde d'exposition. Enfin, à compter d'une intensité de 2000 mA, la victime s'expose à une inhibition des centres nerveux.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description - P.55
Page 55 - 1/3
Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description - P.56
Page 56 - 2/3
Prévenir les risques électriques -partie 1 : Description - P.57
Page 57 - 3/3

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Comprendre: ETUDE SACEM SUR LE SPECTACLE VIVANT
Article suivant
Univers DJ: Getdown on Hit



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.