Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Jeudi 19 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Un système caisson + enceintes bien conçu
publicite


Bancs d'essais: Un système caisson + enceintes bien conçu COMMANDER Magazine Sono N° 380
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 380 Page 90 - juillet 2012 ::: Photos: Franck Ernould - Texte: Franck Ernould -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Un système caisson + enceintes bien conçu
Crédits
Photos: Franck Ernould - Texte: Franck Ernould -

1000 watts de puissance (crête) totale, amplis numériques, portable, tarif intéressant (1099 ? TTC) : le TriFlex II a quelques atouts de choix à faire valoir. Dans un domaine où l'offre ne manque pas, comment se comporte la nouvelle version du système Peavey ? Quelques éléments de réponse.

Un système de sonorisation utilisant deux enceintes et un caisson, c'est assez banal de nos jours. Le Tri- Flex original signé Peavey à la fin des années 70 fut l'un des premiers du genre : il connut d'ailleurs une belle longévité. après une éclipse de plusieurs années, voici la version II, arrivée fin 2011. Pour se distinguer du lot, il faut soit vraiment apporter quelque chose de plus, soit être bon dans ce qu'on fait. Le TriFlex II entre dans cette dernière catégorie : bien doté, bien construit, pratique, simple à utiliser, puissant. applications conseillées par le fabricant : sonorisation de spectacle vivant, public address, sets de DJ, karaoké ou même retours de scène !

:::DESCRIPTION
Comme son nom l'indique, le TriFlex II est un système 3 voies faisant partie de l'énorme catalogue du fabricant américain Peavey. actif, il se comp o s e d'un caisson de graves hébergeant un haut-parleur de 38 cm de diamètre (puissance admissible 350 watts) et de deux enceintes médium/aigu, équipées d'un boomer de 25 cm et d'un tweeter à chambre de compression, moteur à membrane titane de 35 mm de diamètre, chargé par un pavillon baptisé « Quadratic Throat Waveguide », d'une directivité de 75° x 75°. De solides grilles acier protègent les transducteurs. Les trépieds sont en option, mais la housse de protection est fournie. À ce prix, on est bien servi : certains n'hésitent pas à en rester au 8 pouces et au tweeter « ordinaire ».
Le caisson bass reflex, en panneau de fibres de moyenne densité (mDF) de 18 mm d'épaisseur, finition peinture structurée, possède des renforts internes - ce qui justifie ses 44,5 kg sur la balance (pour 71 x 50 x 81 cm de LxHxP). Il est équipé de quatre grosses roulettes (76 mm de diamètre) à frein, disposées sur sa « petite base », face opposée à celle du haut-parleur. Par rapport à sa position d'utilisation, posé sur les pieds caoutchouc de sa « grande base », on le fait donc pivoter à 90° pour le transport, le boomer étant alors tourné vers le haut. Le curieux profil de la face avant trouve de ce fait sa justification : les satellites possèdent la découpe inverse et il suffit de les poser sur le caisson pour qu'ils tiennent tout seuls. bien vu. Le système mesure alors 52 x 109 x 60 cm (LxHxP), roulettes comprises, pour 66,4 kg. Heureusement que les poignées latérales du caisson, encastrées, sont généreuses et bien conçues ! La fréquence d'accord du caisson de graves est de 48 Hz ; le fabricant annonce une courbe de réponse s'étendant de 40 Hz à 105 Hz, les -10 db étant atteints à 34 Hz. La sensibilité annoncée, en demi-espace, est de 102 db sPL / 1 W/ 1 m, le niveau maximal de pression sonore atteignant 127 db sPL dans les mêmes conditions. Le caisson abrite les trois amplis nécessaires au système, travaillant en classe D : 250 watts efficaces pour le 38 cm du caisson, 125 watts efficaces pour chaque enceinte satellite. on y retrouve aussi l'électronique des entrées, du crossover, les limiteurs DDT et le filtre subsonique. Le fabricant assure qu'elle est située sur une carte à part, découplée du caisson pour éviter la transmission des vibrations.
Côté connecteurs, rassemblés dans une découpe sur le panneau supérieur et implantés en retrait pour éviter toute sollicitation physique malencontreuse, on remarque une belle diversité, au niveau ligne uniquement (console ou préampli nécessaire si vous désirez utiliser des micros ! ) Par côté, on dispose d'un Combo XLr/jack et d'un connecteur rCa/cinch, câblés en parallèle, avec renvoi sur XLr pour alimenter un autre système, par exemple. Il ne manque plus qu'un mini-jack stéréo ! L'utilisateur bénéficie également d'un sélecteur de levage de masse. Côté réglages de niveau, c'est plutôt simple : un potentiomètre sub Level, un potentiomètre master system Level - tous deux ni crantés ni gradués - avec une Led de mise sous tension/écrêtage. Quand on tourne à fond à gauche le potentiomètre sub Level, le caisson n'est plus opérationnel : c'est la position recommandée par Peavey pour utiliser le système en tant que double retour de scène. n'oublions pas les connecteurs 4 points verrouillables compatibles speakon, un pour chaque enceinte satellite - la sérigraphie mentionne une puissance de 250 watts (crête) et une impédance minimale de 4 ohms. Le filtrage passe-haut s'effectue à 120 Hz, selon une pente plutôt énergique de 24 db/octave. en dessous de ces connecteurs, on trouve l'interrupteur secteur, le porte-fusible et l'embase IeC 3 points.

» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : PEAVEY TRIFLEX II

Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Un système caisson + enceintes bien conçu - P.90
Page 90 - 1/8
Un système caisson + enceintes bien conçu - P.91
Page 91 - 2/8
Un système caisson + enceintes bien conçu - P.92
Page 92 - 3/8
Un système caisson + enceintes bien conçu - P.93
Page 93 - 4/8

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Dossiers: Onze enregistreurs de show
Article suivant
Bancs d'essais: JB Lighting A12



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.