Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mardi 17 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD
publicite


Bancs d'essais: SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD COMMANDER Magazine Sono N° 392
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 392 Page 118 - septembre 2013 ::: Photos: Cyril Prat - Texte: Cyril Prat -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD
Crédits
Photos: Cyril Prat - Texte: Cyril Prat -

Apres le réel succès de toute sa gamme Beam et surtout du fameux Sharpy, la firme italienne se lance dans un nouvel exercice de style ; le Wash Beam. Généralement plus attiré par les projecteurs spécifiques, je suis curieux de découvrir une machine polyvalente.

Plus qu'une évolution c'est une réelle nouveauté. En effet, en plus de la lentille Fresnel, de la trichromie et de quelques autres effets, le Sharpy Wash voit sa puissance augmentée grâce à la lampe Philips Platinium 15R de 330W. Le constructeur italien n'a de cesse d'innover et d'étoffer sa gamme de projecteurs. Compact, efficace et surtout puissant semblent les mots clés des ingénieurs de chez Clay Paky.

:::DÉCOUVRONS L'APPAREIL
A première vue, pas de grande différence de taille avec le Sharpy. En y regardant de plus près, il a quand même pris quelques centimètres, mais surtout 3kg. Ah!, la gastronomie italienne (ça me rappelle un séjour en Italie). Bon, fini les souvenirs de vacances, passons à la description du produit. Commençons par la base du projecteur. Deux poignées ergonomiques pour le transport, les mêmes que pour toute la gamme, simples et efficaces. D'un côté de la base, on trouve l'afficheur LCD sur batterie accompagné de cinq boutons poussoirs ; un pour la confirmation et quatre pour la navigation dans les menus. Toujours sur la base, mais à l'opposé de l'afficheur, on localise toutes les connectiques, et là, il y en a pour tout le monde. Une embase mâle et une embase femelle en XLR 3 broches, une embase mâle et une embase femelle en XLR 5 broches pour le signal DMX, une Ethercon pour l'Artnet, une Powercon pour l'alimentation sans oublier bien sûr un interrupteur/disjoncteur. Pour en finir avec la base, on passe cette fois-ci dessous jeter un coup d'oeil à l'accroche. Ici non plus, pas de nouveauté. On reste dans l'efficace avec comme sur toute la gamme quatre fixations rapides à ¼ de tour de type Oméga, qui permettent la fixation des crochets dans de multiples positions et un point d'encrage pour l'élingue de sécurité. Sur la lyre, on trouve les blocages du Pan et du Tilt. Le blocage du Pan se fait sur quatre positions, tout les 90°. Pour le Tilt, un peu plus de choix nous est proposé ; six positions au total tout les 45°, très utile pour une intervention d'entretien ou de dépannage dans la tête. Côté tête justement, pas trop de changement si ce n'est le coupe flux qui dépasse du capot selon l'ouverture du zoom (il est fixé sur le même chariot que la lentille.)


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD - P.118
Page 118 - 1/8
SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD - P.119
Page 119 - 2/8
SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD - P.120
Page 120 - 3/8
SHARPY WASH 330 PETIT MAIS COSTAUD - P.121
Page 121 - 4/8

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Bancs d'essais: Crown I-Tech 4x3500 HD , 14 kW HD sous le capot
Article suivant
Bancs d'essais: Allen & Heath Qu-16 Compacte et puissante



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.