Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Samedi 21 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur !
publicite


Bancs d'essais: Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur ! COMMANDER Magazine Sono N° 390
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 390 Page 82 - juin 2013 ::: Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur !
Crédits
Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -

Avec son Deca 700 (voir Sono Mag 83, juin 85, page 100 !) Peavey fût l'un des premiers fabricants d'amplificateurs à découpage, une technologie alors dans ses balbutiements. Près de 30 ans plus tard, le constructeur revient avec des amplis plus puissants, 5 fois plus légers et d'une technologie indiscutablement plus élaborée... Après son IPR-1600, Peavey sort une variante complétant l'amplificateur d'un processeur numérique, d'où le DSP terminant les références. Ce 1600 est le « petit » d'une gamme qui se termine avec un IPR-7500 de 7500 W et de moins de 7 kg.

:::OH LES BELLES BLEUES !
L'IPR-1600-DsP est à la fois léger et puissant. a l'époque du Deca 700, l'IPR-1600 aurait fait l'effet d'un mastodonte ! au cours des ans, les amplis ont acquis de la puissance ! Peavey décore son ampli d'une façade emboutie et découpée. Une belle collection de diodes bleues illumine l'intérieur du châssis dès le raccordement de l'ampli au secteur une fois la machine en service, on passe en mode pleins feux. Des poignées, un peu trop coupantes, terminent la façade et ce sont les côtés du châssis qui constituent les cornières de fixation en rack, c'est plus solide. Deux arcs de diodes de toutes couleurs bordent des boutons de volume qui tourneront sans fin au bout de leur codeur cranté. Celles de présence d'alimentation éblouissent un peu trop et gênent même la perception d'une surcharge, ce n'est pas nouveau ! Les diodes accompagnant les boutons de volumes jouent le même rôle que l'ampli soit à DsP ou non. Classiques, elles rassurent ou signalent des problèmes de température ou de présence de courant continu. L'un d'eux porte la mention DDT, un acronyme propre à PV et signalant qu'une distorsion a été détectée, autrement dit que le signal de sortie est légèrement différent de celui d'entrée car saturé. C'est la limite de bon fonctionnement de l'amplificateur.

» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : PEAVEY IPR-1600

Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur ! - P.82
Page 82 - 1/8
Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur ! - P.83
Page 83 - 2/8
Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur ! - P.84
Page 84 - 3/8
Peavey IPR-1600-DSP 1600 W sans radiateur ! - P.85
Page 85 - 4/8

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article suivant
Bancs d'essais: Phonic IS16 un concentré de numérique



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.