Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 16 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Martin audio MLA
publicite


Bancs d'essais: Martin audio MLA COMMANDER Magazine Sono N° 379
Réseau d'enceintes multicellulaires - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 379 Page 90 - juin 2012 ::: Photos: Nicolas Poitrenaud - Texte: Nicolas Poitrenaud -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Martin audio MLA
Crédits
Photos: Nicolas Poitrenaud - Texte: Nicolas Poitrenaud -

Très présent dans la sono de puissance depuis plus de 40 ans, Martin Audio ne s'est interessé à la technologie des line array qu'en 2002 avec le W8L. Dix ans plus tard, le constructeur profite des avancées technologiques en amplification et DSP ainsi que de son savoir-faire historique en réseaux multicellulaires pour proposer un produit très innovant : le MLA

Depuis plus de dix ans, le « line array » est le standard de diffusion touring. tous les constructeurs proposent des gammes de produits issus de cette technologie et martin audio ne déroge pas à la règle. la célèbre firme anglaise a toujours été présente dans la sono de puissance avec des systèmes innovants, parfois impressionnants et souvent mis en valeurs par des concerts de grande envergure de groupes légendaires comme les Pink Floyd, supertramp.

les technologies du constructeur basées sur les systèmes modulaires ont marqué les esprits avec les célèbres « châteaux » martin. composés d'enceintes spécialisées dans une bande de fréquence, les boîtes étaient empilées dans une configuration grave, médiums et aigus pour constituer l'équivalent d'une enceinte acoustique géante 3 voies. cette logique de construction et d'assemblage a vu son apogée à la fin des années 80 avec le système F2 qui permettait de créer un véritable mur d'enceintes suspendues. ces systèmes partageaient en général la même philosophie ; chacun des hauts parleurs était pavillonné, quasiment sans exception, pour les basses et hautes fréquences. chaque voie formait l'équivalent d'une cellule dont les combinaisons étaient censées reconstituer un front d'onde qui, à l'époque, restait très interférentiel.

a la fin des années 90, la firme londonienne choisit le créneau des systèmes compacts comme le W8c alors que d'autres commencent à s'inspirer du V dosc pour développer une gamme de produits similaires. et c'est finalement un peu en retard que martin audio se lance avec le W8l en 2002 dans ce qui est devenu incontournable, un système line array. décliné au cours des années sous plusieurs modèles, le dernier né voit le jour en 2008 ; le W8l longbow spécialement conçu pour les applications de très longue distance. comme beaucoup de constructeurs, martin audio a surfé sur cette technologie pendant une dizaine d'année et s'est également heurté à la question de savoir quoi faire au delà de cette révolution technologique. Pour autant, son savoir faire et son expérience en matière de diffusion grand format est indiscutable. martin audio a donc décidé de miser sur les technologies qui ont fait sa singularité d'hier, à savoir les réseaux multicellulaires pavillonnés, en les adaptant avec les outils d'aujourd'hui comme la modélisation, la prédiction et le traitement numérique du signal (dsP). le résultat s'appelle mla comme multi-cellular loudspeaker array (réseau d'enceintes multi cellulaires) et s'avère être particulièrement novateur et audacieux. Voici une autre façon d'envisager les systèmes de diffusion, que ce soit au niveau de la conception, de la prédiction mais également de l'optimisation. Bien entendu, ce système s'appuie sur des éléments existants déjà très présents chez de nombreux constructeurs (comme par exemple le fait d'être un line array) mais avec se complète d'avancées et de possibilités qui ouvrent un champ d'actions jusqu'alors inconnu. afin de faire découvrir ces nouveautés à un large panel d'exploitants, distributeurs, prestataires, ingénieurs système et ingénieurs du son, martin audio a organisé une démo les 14 et 15 février derniers au Wembley arena à londres. ces deux jours étaient tant consacrés à la description du système qu'à son écoute grandeur nature dans des conditions d'exploitation très exigeantes mais bien réelles ! (le Wembley arena est équivalent à Bercy). cet article s'en fait le témoignage.

:::LE LINE ARRAY AUJOURD'HUI : ETAT DES LIEUX
Pour mieux comprendre la direction prise par martin audio, effectuons un rappel des principes d'un line array. les critères de la Wst établis au début des années 90 fixent des règles de création d'un front d'onde cylindrique ou pseudo cylindrique. essentiellement de construction et d'assemblage, ils définissent les règles garantissant une qualité de couplage optimale entre les boîtes, ceci aboutissant à la construction d'une source unique. si l'on ne tient pas compte de l'éventuel filtrage crossover présent sur les voies du haut parleur, chaque élément du réseau est alimenté par le même signal (fig 1). c'est même une des conditions sine qua non pour que la source ainsi créée soit considérée comme un « line source » et non un « line array ». Pour garantir une forme optimale de la ligne, un logiciel de prédiction fourni permet, par essais successifs et visualisation de la répartition du niveau de pression acoustique sur l'audience, de valider ou pas sa construction. la création d'un sPl uniforme n'est pas toujours évidente. cela dépend d'une bonne conjonction entre la forme de la ligne et celle de l'audience. de manière générale, une décroissance de - 3dB par doublement de distance est ce que l'on peut obtenir de mieux. en ce qui concerne l'équilibre spectral, il est également difficile d'obtenir la même courbe de réponse en tout point de la zone d'audience. de la même manière, les différentes conditions d'utilisation ainsi que les différentes tailles et courbures données à la ligne créent des équilibres spectraux qui diffèrent les uns des autres, ce qui a conduit la plupart des constructeurs à envisager un certain nombre de presets d'égalisation et d'outils de corrections plus ou moins évolués, directement intégrés au processeur de diffusion. un autre point à souligner concerne l'adaptabilité de la ligne une fois celle-ci montée. une fois celle-ci installée, il est très contraignant, voire impossible de modifier sa forme pour l'adapter à une contrainte de couverture modifiée à la dernière minute. Pour répondre à ces différents problèmes, certains constructeurs ont proposé un line array multizone. l'idée de la source unique est alors mise de côté au profit d'une source morcelée en 2 ou 3 zones (fig 1), chaque zone étant processée différemment suivant l'audience qu'elle couvre. on pourra augmenter le gain, voire préaccentuer les hautes fréquences pour les éléments situés en haut de la ligne et censés porter le plus loin. des fonctions de transfert différentes sont appliquées aux éléments du réseau pour tenter d'obtenir une uniformité de niveau et de timbre. ceci implique un nombre d'amplis important ainsi que de copieuses ressources dsP pour appliquer sans encombres les divers gains, crossover et égalisations. Pour ces derniers points, la linéarité du déphasage est primordiale, ce qui entraîne l'usage de filtres à réponse impulsionnelle finie (FiR), très gourmands en ressources dsP. la mise en oeuvre d'un tel système est évidemment plus compliquée. elle nécessite un processing variable et donc un nombre de voies d'amplification plus important et le schéma de liaison doit être particulièrement rigoureux.

» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : MARTIN AUDIO MLA
- Fiche N° 2 : MARTIN AUDIO MLX

Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Martin audio MLA - P.90
Page 90 - 1/12
Martin audio MLA - P.91
Page 91 - 2/12
Martin audio MLA - P.92
Page 92 - 3/12
Martin audio MLA - P.93
Page 93 - 4/12

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article suivant
Bancs d'essais: YAMAHA MGP-12X, Jamais sans mon iPhone



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.