Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Lyre asservie
publicite


Bancs d'essais: Lyre asservie COMMANDER Magazine Sono N° 270
Clay Paky Golden Spot 1200 - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 270 Page 90 - juin 2002 ::: Texte: Jean-Paul Rolin -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Lyre asservie
Crédits
Texte: Jean-Paul Rolin -

Dans les années 95, il y avait chez Clay Paky des scanners à miroir, dont beaucoup tournent encore, et en particulier le Golden Scan. En 2002 Clay Paky propose, comme symétriquement, la lyre Golden Spot qui réutilise des éléments déjà vus ici ou là dans les fabrications de la marque (et donc largement amortis), et qui surtout se gère avec seulement douze voies, ce qui fut longtemps considéré comme un optimum !

Devant l'escalade de la complexité sans cesse accrue, avec des effets originaux très nombreux et une multiplication des voies de commande (vingt-quatre semble devenir "normal" !), il fallait sans doute souffler un peu. Et force est de constater que les "haut de gamme" surchargés sont fort chers et que les fonctions spéciales proposées sont rarement exploitées, souvent faute de temps pour les programmer. Alors il y a certainement une large place sur le marché pour des machines simples mais puissantes, proposant les fonctions essentielles couvrant 90 % des nécessités. Source HMI Devant les progrès des lampes à décharge, la HMI droite a un peu perdu sa position de leader en asservi. Pourtant Clay Paky lui reste fidèle, et on verra que le rendement lumineux est sans reproche. Cette source est installée entre miroir et condenseur à deux lentilles. Les dimensions de ces éléments et leur positionnement sont particulièrement généreux, et sont sans doute pour une bonne part dans l'impact lumineux. C'est la première fois que nous trouvons dans une source miroir-condenseur un réglage de positionnement de la lampe, à vrai dire assez sommaire : simple déplacement latéral dans l'axe de la lampe. Ainsi, la répartition lumineuse dans le spot, généralement très satisfaisante, peut encore s'améliorer. Les gobos Immédiatement devant le condenseur, on trouve une roue de quatre gobos tournants, suivie d'une seconde à quatre gobos fixes. Enfin un iris de rapport d'ouverture d'environ 11 (c'est bien !) complète les éléments que l'optique pourra focaliser. La couleur Ici aussi il y a deux roues, chacune comportant sept emplacements. La première a une curieuse forme en cloche qui présente les filtres dichroïques inclinés, ce qui est censé renvoyer les réflexions en dehors de l'axe optique : Une seconde roue, plate cette fois, est installée presque en sortie de tête. Ce serait d'ailleurs plutôt une roue d'effets, car les sept emplacements proposés sont occupés par des filtres de la famille des correcteurs de température, par quelques teintes légères plus un frost et un prisme x5 (malheureusement non tournant). En bref, cette lyre remet en avant la réalité de terrain, sans pour autant sacrifier le moins du monde sa fonction essentielle : faire de la lumière sans chichis ni affectation ! Voilà qui paraît correspondre à une demande logique de la prestation : davantage de sources pour un même prix. Au moment où certains produits de l'Est entrent en force, c'est là une excellente réaction commerciale et technique.


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Bancs d'essais: Amplificateur de puissance
Article suivant
Bancs d'essais: Mesure acoustique



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.