Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Dimanche 22 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Les laser d'animation et de spectacle
publicite


Bancs d'essais: Les laser d'animation et de spectacle COMMANDER Magazine Sono N° 384
- Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 384 Page 82 - décembre 2012 ::: Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga - Mesures: Eric Moutot -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Les laser d
Crédits
Photos: Alain-Marc Malga - Texte: Alain-Marc Malga - Mesures: Eric Moutot -

Un dossier sur les laser ? Il fallait oser, Sono Mag le fait. La réponse au pourquoi se trouve dans la prolifération des modèles et des usages : du show laser jusqu'au bar à ambiance musicale de « jenconnaisunrayon », en passant par les discomobiles et discothèques, l'outil se dévoile tantôt comme un outil du spectacle, tantôt comme un ambianceur. Précisément notre cible au chapitre d'un comparatif qui réunit une petite dizaine de lasers d'entrée de gamme. L'occasion aussi de recueillir le point de vue de prestataires spécialistes du laser (laséristes), chacun porteur d'un commentaire pertinent sur les conditions d'exercice de cette profession malmenée par l'application aveugle d'une réglementation "bancale".

Acronyme de Light amplification by stimulated Emission of Radiation (amplification de lumière par émission stimulée de rayonnement), le laser est un pur produit de laboratoire scientifique apparu dans les années 50. son principe de fonctionnement est issu des propriétés énergétiques des atomes : c'est, en simplifiant, un amplificateur de particules d'énergie lumineuse (communément appelés photons). On peut faire un parallèle avec un effet bien connu en sonorisation : le Larsen (un son, capté par un micro, est amplifié, diffusé dans les enceintes puis re-capté par le micro. et ainsi de suite). Ce « Larsen » de lumière, cette quantité importante de photons créée et maitrisée est instantanément mise en forme dans le corps du laser, grâce à sa conception optique (miroirs, lentilles), pour générer un faisceau de particules lumineuses ordonnées et véhiculant une énergie considérable.

:::LES ANNÉES LASER
Les scientifiques, l'industrie, le médical se sont accaparés cette technologie et ont développé des champs d'application infinis : usinage et gravure de matériaux, bistouri chirurgical, mesure de vitesse et de distances, lecture de CD et DVD, transmissions de données, imprimerie, armes de guerre... Les puissances utilisées vont du milliwatt au million de watt. Pour créer ces outils laser, des technologies innovantes ont été mise au point pour réduire les prix de revient et le rapport rendement /puissance électrique consommée. Et le laser dans le spectacle ? Le «Rayon vert » a rapidement intéressé les concepteurs de shows de lumières et quelques passionnés inventifs ont mis au point des systèmes pour animer ce faisceau et, grâce à la persistance rétinienne (nos yeux), générer des volumes dans des espaces enfumés. La « boîte à effets » était née : un assemblage complexe d'électro-aimants, de moteurs à vitesse ajustable, de miroirs de réflexion et de prismes diffractants. Reliée à une télécommande déportée, elle permettait au lasériste de jouer du laser sur la musique et apportait une dimension magique aux spectacles. En 1981, chacun s'extasiait devant une harpe laser concoctée par Bernard szajner et Claude Lifante (premier concert de JmJ en Chine). Les laser utilisés dans les années 70 à 90 étaient refroidis par eau et pesaient plus de 100 kg avec leur alimentation. Une technologie à gaz (argon pour faisceau vert/bleu et krypton pour le rouge), consommant des kilowatts pour un faible rendement lumineux. Il fallait être déménageur, haltérophile, plombier, électricien et un peu artiste (aussi ) pour faire un show laser !

» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : BST LOTRONIC AFX LIGHT LAS500SD
- Fiche N° 2 : GHOST Color Fire 500
- Fiche N° 3 : CHAUVET SCORPION SCAN RGB
- Fiche N° 4 : SHOWTEC GALACTIC FX
- Fiche N° 5 : KOOL LIGHT KAER II - 1.2 W RVB
- Fiche N° 6 : DUNE CLOUD POWER RGB
- Fiche N° 7 : NICOLS X-RAY LASER

Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Les laser d’animation et de spectacle - P.82
Page 82 - 1/22
Les laser d’animation et de spectacle - P.83
Page 83 - 2/22
Les laser d’animation et de spectacle - P.84
Page 84 - 3/22
Les laser d’animation et de spectacle - P.85
Page 85 - 4/22

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Univers DJ: DJ MOMO: My Playlist Clubs
Article suivant
Bancs d'essais: CONSOLE NUMERIQUE MIDAS PRO-1



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.