-2147467259:Impossible de mettre à jour; actuellement verrouillé(e)..

Bancs d'essais - Enceinte acoustique Yorkville Unity U15

Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 16 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Enceinte acoustique
publicite


Bancs d'essais: Enceinte acoustique COMMANDER Magazine Sono N° 309
Yorkville Unity U15 - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 309 Page 143 - janvier 2006 ::: Texte: Jean-Pierre Roche -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Enceinte acoustique
Crédits
Texte: Jean-Pierre Roche -

Le concept très original de cette enceinte s''appuie sur les atouts du principe coaxial, capable de reproduire une émission sonore cohérente. Yorkville se distingue en reprenant une technologie qui utilise un pavillon unique pour charger trois haut-parleurs de médium et un moteur d''aigu. Naturellement, cette technologie impose un certain nombre de contraintes.

Une technique très spécifique
La moitié supérieure de la face avant est entièrement occupée par un pavillon circulaire d'une quarantaine de centimètres de diamètre ! La partie inférieure est dédiée à un 38 cm qui du coup paraît presque de taille réduite.
Le pavillon constitue, en fait, un système coaxial et, contrairement à la technique habituelle, n'utilise pas un haut-parleur de diamètre relativement important avec une compression en son centre. La formule choisie par Yorkville est basée sur un brevet américain de Sound Physics Labs dû à son fondateur Thomas Danley (connu comme l'inventeur du transducteur de grave ServoDrive). Elle consiste à monter des transducteurs sur les parois du pavillon avec une fente pour l'émission sonore. Selon Thomas Danley, lorsqu'on monte une compression dans un pavillon conique, le taux d'expansion agit comme un filtre passe-haut empêchant le couplage de l'énergie aux basses fréquences. En se plaçant à quelque distance de la gorge, le taux d'expansion devient beaucoup plus faible et permet le couplage à des fréquences plus basses. Il faut donc déterminer où l'on peut placer un transducteur, en fonction de la bande de fréquences qu'il doit reproduire. Dans le cas de l'utilisation de plusieurs transducteurs ­ ce qui est le cas avec l'U15 ­ les points d'émission ne sont pas séparés par une distance supérieure à 1/4 de la longueur d'onde aux fréquences considérées, si bien que l'émission globale demeure cohérente.


» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : YORKVILLE U15

Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Bancs d'essais: Mélangeur
Article suivant
Bancs d'essais: Logiciel de création musicale



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.