Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Mercredi 25 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > d&b D80 2ème partie
publicite


Bancs d'essais: d&b D80 2ème partie COMMANDER Magazine Sono N° 397
fabrication et performances - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 397 Page 96 - février 2014 ::: Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

d&b D80 2ème partie
Crédits
Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -

Après la présentation du mois dernier axée « utilisation », attachons-nous en deux parties à l'aspect « fabrication » de cet ampli, puis à ses « performances ».

:::RÉALISATION
Notre constructeur a concentré toute son électronique et l'alimentation s'installe à l'avant. Les quatre amplis placés côte à côte se partagent une épaisse semelle de refroidissement propageant les calories, ce qui permet de mieux refroidir un ampli qui chauffe placé à côté d'un autre moins sollicité. Les circuits d'entrée assez classiques précèdent un convertisseur stéréo 24 bits par canal. on fait travailler les 2 canaux du convertisseur stéréo en parallèle, si bien que le signal utile (corrélé) double, alors que le bruit de fond des convertisseurs (non corrélé) n'augmente que de 3 db. cette astuce permet une amélioration de 3 db de la dynamique par rapport à un simple convertisseur mono. Le traitement est confié à deux gros Dsp de la famille sharc associés à un plus petit de la gamme black fin. après passage dans les Dsp, le signal est reconverti en analogique par un circuit 24 bits capable de travailler à 192 kHz. d&b a choisi la fréquence de 96 kHz associant un temps de montée court et une latence réduite. La qualité de la fabrication est irréprochable, avec des alignements de composants impressionnants, c'est rare ! Le constructeur nous a toutefois demandé de ne pas dévoiler certains détails électroniques. nous ne pouvons donc en dire plus. On note l'absence de mousse de filtrage de l'air entrant dans l'ampli, il n'y a pas de risque d'obstruction par la poussière. Une série de ventilateurs propulse l'air de refroidissement des amplis. La tôlerie est de haute qualité et l'avant se ferme par une façade d'alliage d'aluminium moulé particulièrement robuste. Une grille d'acier y interdit l'entrée d'objets.

:::MESURES
Nous sommes ici en présence d'un amplificateur très particulier. en effet, son alimentation limite toute seule la consommation à 16 a, voire moins. en cas de dépassement, il se place en "protection", ce qui est arrivé plusieurs fois au cours de nos essais. nous avons été obligés de limiter les tests à un seul canal, ce qui sollicite un peu moins les 50 condensateurs de filtrage de l'alimentation commune aux 4 canaux. Certaines mesures nécessitent du temps, par exemple pour la distorsion ; plus de temps que la constante de temps d'attaque du limiteur de tension qui entre très rapidement en service pour ménager l'alimentation et éviter sa disjonction. Donc, vous aurez une mesure de distorsion effectuée à une puissance réduite de l'ampli. en sortie de l'amplificateur à découpage, une tension à haute fréquence se superpose à la tension audio et perturbe un peu les systèmes de mesure. nous n'aurons donc pas une haute précision dans certaines des mesures. Le constructeur dispose en revanche de moyens lui permettant de fréquenter l'intimité de son ampli et d'aller plus loin que nous. mais si des limitations apparaissent au laboratoire, elles ne gêneront pas en exploitation ; un signal musical est composé d'une alternance de pointes de puissances et de niveaux très inférieurs. aucun risque de déclencher la protection de l'ampli sans raison. L'indication des niveaux manque, nous aurions aimé des échelles en entrée et sortie plus faciles à lire que le tableau des mesures et les voyants. Des indicateurs de limitation plus pratiques que le simple voyant gr du tableau auraient aussi été appréciés.


Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
d&b D80 2ème partie - P.96
Page 96 - 1/3
d&b D80 2ème partie - P.97
Page 97 - 2/3
d&b D80 2ème partie - P.98
Page 98 - 3/3

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90


Sur les mêmes thèmes:




Article précédent
Bancs d'essais: ADJ Dotz TPAR System
Article suivant
Bancs d'essais: CHAUVET Professional Legend 230SR Beam



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.