Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 16 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > Console lumière
publicite


Bancs d'essais: Console lumière COMMANDER Magazine Sono N° 306
SGM Regia - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 306 Page 127 - octobre 2005 ::: Texte: Eric Gaulupeau -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

Console lumière
Crédits
Texte: Eric Gaulupeau -

Le fabricant italien SGM propose la gamme de consoles Regia depuis près d'un an et demi. Si ces jeux d'orgues ne sont pas les Formule 1 du genre, ils n'en restent pas moins des pupitres tout à fait honnêtes pour l'opérateur moyen, éloigné de la chasse aux supers fonctions mais soucieux du travail bien fait.

:::GÉNÉRALITÉS: Regia se décline dans une gamme de trois modèles, dont les softs sont parfaitement compatibles : la Pro, l'Opera et la Live. Chacune gère quatre univers DMX 512, soit 2 048 circuits. La Pro et l'Opera diffèrent par leur Puissance de Restitution Directe (PRD*). La Pro supporte vingt-quatre registres de restitution pour séquenceurs (Playback Register). L'Opera y ajoute quatre-vingt-seize potentiomètres (Manuels Presets) affectables en contrôle de circuits, de mémoires et même de séquenceur (avec une feinte de coyote en utilisant l'entrée DMX In). La Live, elle, coupe la poire en deux avec douze registres de restitutions pour séquenceurs et douze Manuels Presets, mais intègre deux écrans plats de douze pouces orientables, dont un tactile (celui de droite est le moniteur de travail, l'autre à gauche est réservé à l'information).


Contacter l'auteur.


Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Bancs d'essais: Système acoustique
Article suivant
Bancs d'essais: Lyres arc et halogène



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.