Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Vendredi 20 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Bancs d'essais > anti-larsen PEAVEY Feedback Ferret-D
publicite


Bancs d'essais: anti-larsen PEAVEY Feedback Ferret-D COMMANDER Magazine Sono N° 323
il court, il court, le Larsen - Public  Débutant / tout public
Source: Magazine Sono numéro 323 Page 124 - avril 2007 ::: Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -  :::
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|

anti-larsen PEAVEY Feedback Ferret-D
Crédits
Photos: Étienne Lémery - Texte: Étienne Lémery -

Heureusement, le Feedback Ferret* de Peavey est là pour exterminer le méchant Larsen qui devra s'arrêter de courir dans la sono. Ne demandant pas trop d'attention, il sera un complément utile aux petites installations, et fera peut-être mieux prendre en compte les phénomènes donnant naissance à ces sifflements indésirables. Attention les oreilles !

:::Larsen party
Lorsqu'un accrochage acoustique se produit, il engendre une tonalité pure donc pauvre en harmoniques : c'est plutôt désagréable et même dangereux pour l'installation et les oreilles. Cette tonalité se superpose à la musique ou la parole utile. Pourquoi cet accrochage ? Sa présence dépend du gain de la boucle constituée par le micro, son préamplificateur, l'amplificateur, les enceintes et l'espace séparant ces dernières du micro. Vous vous demandez peut-être pourquoi le Larsen se produit à telle ou telle fréquence. Une installation électroacoustique est disposée dans un espace plus ou moins fermé. Les cloisons de ce local réfléchissent (différemment selon les fréquences) le son qui revient vers le micro. La recombinaison d'une onde directe et d'ondes diverses crée, par sommation, des ondulations dans la réponse en fréquence de l'installation. Certaines fréquences voient donc leur niveau remonté et d'autres le leur abaissé, cela dépend de la phase (et du niveau) des signaux qui reviennent. Certains s'ajoutent, d'autres se retranchent. Tout se passe comme si la chaîne d'amplification avait un gain qui changeait avec la fréquence. Comme le micro capte une partie du son revenant des enceintes, il va l'amplifier à nouveau et, si les conditions sont favorables au Larsen, le système s'emballe. Généralement, cela se passe à une fréquence pour laquelle le gain est important. Elle correspond à une bosse dans la courbe de réponse. Dans une installation à plusieurs micros, chacun peut produire son Larsen à une propre fréquence, compte tenu du fait qu'il ne reçoit pas exactement le même signal combiné que son voisin.

:::Larsen parti !
Le Feedback Ferret-D adopte un principe aussi vieux que le premier éliminateur numérique de Larsen à filtre réjecteur.

* Ferret : animal carnivore utilisé pour chasser le lapin dans son terrier. Ce ferret ou furet chasse le Larsen.

» Fiches techniques:
- Fiche N° 1 : PEAVEY FEEDBACK FERRET-D

Contacter l'auteur.

Consultez l'intégralité de cet article en ligne en cliquant sur une vignette
Anti-Larsen Peavey Feedback Ferret-D - P.124
Page 124 - 1/4
Anti-Larsen Peavey Feedback Ferret-D - P.125
Page 125 - 2/4
Anti-Larsen Peavey Feedback Ferret-D - P.126
Page 126 - 3/4
Anti-Larsen Peavey Feedback Ferret-D - P.127
Page 127 - 4/4

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90




Article précédent
Comprendre: Portrait : le PAR
Article suivant
Métier / Formation: RATSI, DU COLLECTIF E-MOVIE



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.