Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Samedi 21 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Actualités > Au service d'Ethersound
publicite


Actualités: Au service d'Ethersound
Source: Magazine Sono - octobre 2005 - crédits n/c


Les développements en cours d'Ethersound se basent aujourd'hui sur les récents circuits FPGA* Spartan 3 de Xilink. La plateforme passe à la vitesse supérieure avec un circuit beaucoup plus performant que son prédécesseur et permettant, outre le traitement des signaux du réseau, l'accomplissement des tâches spécifiques au produit ainsi que le traitement de signal. La nouvelle génération de circuit programmable comporte des éléments propres à simplifier et améliorer le traitement numérique (DSP) ainsi que des fonctions qui simplifient son installation et réduisent le coût final du produit.
Le premier utilisateur du Spartan 3, Lab X Technologies, développeur Ethersound américain, propose un module d'entrée/sortie ESX compatible mécaniquement et électriquement avec les modules Cobranet CM 1 et 2.

* FPGA ou Field Programmable Gate Array (en français Réseau de Portes Programmable sur le Terrain) est un circuit intégré rassemblant une multitude (dizaine voire centaines de milliers) de portes ou d'éléments logiques. Un réseau de routage permet de connecter entre eux ces éléments pour réaliser des fonctions plus complexes. Ce routage a lieu à la mise sous tension du circuit par l'envoi au circuit d'informations contenues dans une mémoire. La programmation du circuit fait appel à des macros instructions, fournies par le concepteur du circuit, qui réalisent des blocs fonctionnels émulant des fonctions logiques complexes.
Les bornes du circuit sont essentiellement des entrées/sorties associées à des horloges. Ces circuits demandent un chargement à la mise sous tension. On trouve aujourd'hui des circuits FPGA comportant une mémoire flash non volatile stockant la configuration. Ce type de circuit évite la perte de temps à la mise sous tension. En outre, la possibilité de changer la configuration, donc les fonctions par programme, autorise toute remise à jour du circuit donc toute évolution.
En ce qui concerne Ethersound, on a ainsi pu, en utilisant le circuit FPGA d'origine, intégrer la fréquence d'échantillonnage de 96 kHz et faire évoluer les produits à 48 kHz vers cette nouvelle fréquence

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|




Sur les mêmes thèmes:



Article précédent
Actualités: Passer 4 jours au CALM
Article suivant
Actualités: Son et lumière chez CSI



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.