Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Lundi 23 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Actualités > A PARIS Le 4 septembre 2007, Musique et Diversité
publicite


Actualités: A PARIS Le 4 septembre 2007, Musique et Diversité
La filière musicale au service de la diversité culturelle
Source: Articles internet - juillet 2007 - crédits n/c

   Document(s) attaché(s):
Le Bureau Export de la musique française organise au Centre Pompidou à Paris une journée de rencontre et d'échanges sur le thème « Musique et Diversité ».

Le Bureau Export de la musique française est une association à but non lucratif créée en 1993, à l'initiative des producteurs de disques français, avec le soutien des pouvoirs publics et des organismes professionnels de l'industrie du disque et du spectacle vivant.
Le Bureau Export de la musique française a pour vocation de développer la présence de la musique française à l'étranger :
- en assurant une mission d'information, de conseil, de mise en relation auprès des différents opérateurs, français et étrangers,
- en dégageant les synergies nécessaires entre les différents partenaires français, publics et privés, avec le réseau culturel français à l'étranger et avec CultureFrance,
- en mettant en ouvre des actions de communication d'intérêt général,
- par différents programmes de soutien à l'export.

En introduction de cette journée « table ronde », je vous invite à lire la lettre de Jean François MICHEL, Directeur Général du Bureau Export de la musique française.

« Notre société se globalise, c'est un phénomène inéluctable qui entraîne, mécaniquement, des réactions identitaires et la redécouverte des spécificités locales. Cette double dimension, globale et locale, définit notre société d'aujourd'hui. La diversité culturelle, et les échanges qu'elle implique, deviennent indispensables à une globalisation équilibrée ou harmonieuse, respectant les équilibres entre les différents partenaires, au risque, sinon, de laisser se développer un effet de colonisation au seul profit d'un ou de quelques leaders.
Dans cette perspective, il est important que chaque Etat puisse défendre et promouvoir sa propre culture. C'est l'enjeu de la Convention pour la Diversité culturelle qui a été adoptée à la quasi unanimité par l'Unesco en octobre 2005, et qui est entrée en vigueur le 18 mars 2007. Alors que de nombreux états membres doivent encore ratifier cette convention, il apparaît nécessaire de valoriser les impacts positifs de cette diversité culturelle.
La musique exprime de façon naturelle cette diversité. Elle est à la fois universelle (tout le monde a un rapport émotionnel avec la musique), et plurielle, exprimant des réalités culturelles multiples. C'est sans doute l'expression artistique la plus accessible, c'est aussi la plus « immédiate », compte tenu de l'irruption de la musique dans le quotidien de l'individu aujourd'hui (radio, TV, films, commerces, lieux publics, etc.)
La musique aujourd'hui, à travers les mutations qui affectent ses modes de production, de diffusion et de consommation, et grâce aux opportunités offertes par les évolutions technologiques, illustre parfaitement cette aspiration à la diversité, dans sa dimension locale et globale. La politique française, dans le domaine des industries culturelles, se doit d'être attentive à cette double dimension en aménageant, dans un contexte en pleine évolution, les nouvelles conditions (d'ordre législatif ou fiscal notamment) susceptibles de favoriser l'émergence des créations et des productions locales. Elle se doit de jouer un rôle majeur dans le développement des échanges, à l'échelle européenne et mondiale, non seulement pour faciliter l'exportation de sa création et de sa production mais aussi pour accueillir et promouvoir les autres cultures. C'est sans doute l'un des nouveaux enjeux de la politique et de la diplomatie culturelle françaises et européennes : assumer pleinement cette vocation à mettre en oeuvre des politiques d'échanges indispensables à une véritable diversité culturelle. »

Jean-François Michel
Directeur Général du Bureau Export de la Musique Française

En annexe le programme des tables rondes de la journée

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|





Article précédent
Actualités: JUSTIN TIMBERLAKE en tournée avec DIGIDESIGN



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.