Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Dimanche 22 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Actualités > BRUNO GARROS INTÈGRE APG
publicite


Actualités: BRUNO GARROS INTÈGRE APG
Source: Magazine Sono Page 26 - juin 2013 - Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot -

BRUNO GARROS INTÈGRE APG
Crédits
Photos: Eric Moutot - Texte: Eric Moutot -
Créé en 1978, le fabricant de systèmes de diffusion APG a connu en 2004 un renouveau fort en retrouvant son indépendance. Le rachat de la marque (MBO) fut mené par les trois opérateurs de l'époque qui se partagent depuis l'actionnariat ; Philippe Frarier, l'un des fondateurs de la marque, s'occupe de la gestion globale et de la production au niveau opérationnel, Jean-Luc Moncel supervise la R&D et Grégory Dapsanse le marketing global et la stratégie produit. Au 1er juin, Bruno Garros a rejoint APG. D'une part comme actionnaire ; une augmentation de capital lui permet de détenir 25% des actions. D'autre part avec les responsabilités opérationnelles clés que revêt la fonction d'EVP - Global Sales & Business Development, que nous traduirons en Français par «vice président exécutif en charge des ventes et du développement commercial ».

Bruno Garros compte vingt-cinq années d'expérience dans des groupes industriels internationaux, où il a forgé sa compétence de mise en place de stratégies commerciales et de développement de réseaux de distribution. Il a oeuvré ces quinze dernières années chez Martin Professional ; dix en tant que directeur général de Martin France et cinq comme vice président chargé du réseau international de distributeurs.

« Mon choix de rejoindre APG est basé sur plusieurs raisons fortes. L'offre produit de la marque est complète et moderne, l'expertise est très élevée, le savoir-faire historique et la motivation des associés est intacte. Leur volonté de construire un projet à long terme est claire et le potentiel de développement et de croissance, en France comme à l'international, est réel » nous confie Bruno. Grégory Dapsanse complète « Le projet d'actionnaires imaginé lors de la reprise en 2004 comptait une première phase technique qui visait à positionner APG au niveau des marques leader du marché. » Une phase basée sur des critères d'innovation cherchant à répondre aux besoins des exploitants, qui a trouvé un aboutissement symbolique dans le partenariat signé avec Powersoft cette année. L'offre APG est désormais globale. Grégory poursuit « L'arrivée de Bruno est un événement particulièrement important et stratégique pour APG. Nous avons toujours imaginé une deuxième phase de développement, commercial cette fois-ci, pour laquelle nous aurions besoin d'associer des compétences complémentaires, qui viendraient prendre place au plus haut niveau de la société. L'arrivée de Bruno tombe à point nommé, avec une répartition des rôles qui est d'une logique totale. » Bruno complète « Les produits et concepts de la marque sont novateurs et précurseurs, et l'équipe en place est compétente. Je vois ma mission comme très opérationnelle et orientée terrain, tout en restant concentrée sur les segments du spectacle vivant et de l'événementiel.»

Au delà de la France, APG dispose à l'international d'un réseau de distributeurs et partenaires. C'est le cas en Allemagne, Autriche, Royaume Uni, Benelux, Italie, Russie et Chine. « J'arrive sur un marché que je connais bien, et je vais être efficace sans délai. 90% de mon activité se portera sur le développement commercial, en France et à l'étranger. » indique Bruno « A court terme, c'est à dire durant les douze prochains mois, je vais m'appuyer sur le réseau APG existant et l'équipe en place. Mon expérience va permettre d'apporter une expertise sur le développement des ventes. Je vais challenger les distributeurs, apporter une vision nouvelle et une méthodologie plus efficace, dans la continuité du travail accompli jusque là. A moyen terme, dans les douze à vingt-quatre mois, nous allons cibler de nouvelles zones de développement à l'international. L'Afrique du nord, le Moyen-Orient, l'Asie et l'Amérique du nord. »

En parallèle de cette deuxième phase, Bruno prévoit de développer de nouveaux modèles économiques, en restant très ouvert, très créatif. Pourquoi pas recruter des agents commerciaux, créer des filiales propres à la marque ou initier des joint-ventures ?

Contacter l'auteur.
Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|





Article suivant
Reportages: Le club parisien "Le 79" fait peau neuve



pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.