Souscrire à SONOMAG

Abonnez-vous à notre newsletter.

Dimanche 22 janvier 2017 - produits référencés
L'OFFICIEL DU SON ET DE LA LUMIÈRE
Publicite sur SONOMAG
    Vous êtes ici : Accueil > Archives > Actualités > Acheter ses sons en Wave ou en MP3 ?
publicite


Actualités: Acheter ses sons en Wave ou en MP3 ?
Source: Articles internet - décembre 2013 - crédits n/c

On entend souvent la question ; « le MP3 est-il aussi bon que le Wave ? ». L'encodage MP3 utilise une méthode de réduction de données qui se base principalement sur le phénomène psycho acoustique de masquage. Pour comprendre le principe, imaginez-vous dans la rue en train de discuter avec une copine.

Disons que votre conversation correspond à un niveau sonore de 65 dB SPL. Arrive dans la rue un motard sur une grosse cylindrée. Alors qu'il passe à votre proximité, le niveau sonore de son moteur couvre votre conversation et la rend inaudible. C'est cela l'effet de masque. On considère qu'en moyenne (la fréquence considérée a une incidence sur le résultat), une différence de 10 dB entre deux son a une incidence sur la perception et que 30 dB suffisent à masquer le plus faible. La firme allemande Fraunhofer, à l'origine du MP3, a exploité ces propriétés psycho acoustiques pour n'encoder à chaque instant que ce qui était indispensable au signal audio, soit une quarantaine de dB de dynamique. Ce qui peut semble déjà très confortable face aux 2 ou 3 dB de dynamique que certains consentent à faire subsister après l'opération dite de Mastering (Mastering ; nm - opération qui consiste le plus souvent à anéantir en peu de temps un travail de création et de mixage qui a pris des jours entiers). Mais je m'égare. Concernant vos sons, il est impératif que la production n'utilise que des éléments en WAV, avec leur dynamique totale d'origine et ce pour plusieurs raisons. Un son sans dynamique est difficile à mixer avec d'autres sons. Les plug-ins de traitement seront d'autant plus efficaces que le son sera dynamique. L'opération de Mastering ne peut être efficace que sur un mixage dynamique. Il sera toujours temps d'ensuite encoder le titre masterisé en MP3 ou dans les différents autres formats de compression de données qui, comme le FLAC, ne sont pas destructifs et respectent votre production.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le connaître ! Share|







pub   Liens sponsorisés   pub
pub pub pub
pub

Publicite Sonomag LeaderBoard 728x90
HAUT
Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter.